Manuel de médiation : UN GUIDE PRÉCIEUX POUR LES ÉQUIPES RÉGIONALES D’APPUI À LA RÉCONCILIATION

0
458

Les conflits ont toujours eu leurs solutions à travers le dialogue


Le ministère de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale (MCSPRN) en partenariat avec la Fondation Folke Bernadotte Academy (FBA) organise depuis hier, à l’hôtel Esplanade de Ségou, une session de formation sur le manuel de médiation axé sur la prévention, la gestion et la résolution des conflits. La cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence du chef de la Mission d’appui à la réconciliation nationale (MARN), Bougadary Singaré, du 5è adjoint au maire de la Commune urbaine de Ségou, Mme Sacko Djélika Haïdara, du représentant de FBA, Christian Altpeter, du chef d’équipe régionale d’appui à la réconciliation nationale dans la région de Ségou (ERAR), Mohamed Abdoulaye Djiré.
Cette session de quatre jours arrive à point nommé. En effet, la gestion de la crise du centre du pays et la tuerie à Sobane Da nécessitent des actions vigoureuses. Ils confirment la nécessité de renforcer les capacités des membres des équipes régionales d’appui à la réconciliation. Venus de Mopti, Koulikoro et de Ségou, il s’agira à travers cette session d’outiller et de renforcer les compétences des équipes régionales pour que le vent de la paix et de la cohésion sociale souffle partout dans le pays. Le manuel de médiation de 100 pages a été rédigé par l’ancien Médiateur fédéral de Belgique et expert international en médiation, Pierre-Yves Monette pour le compte de la FBA, en concertation avec le MCSPRN et la MARN. En vue de faciliter une communication ou de rétablir une relation, il est nécessaire pour le Médiateur de disposer de compétences nécessaires afin de réunir les parties tout au long du processus pour trouver une issue favorable à la crise.
Pour le chef de la mission d’appui à la réconciliation, cette rencontre autour du manuel de médiation constitue, sans nul doute, un outil précieux pour ces acteurs reconnus pour leur probité morale et disposant d’une expertise dans la gestion des affaires locales, en matière de paix et de cohésion sociale. Bougadary Singaré dira que notre pays a conservé sa tradition de dialogue, de négociation et de tolérance. « Les différents conflits latents ou ouverts ont toujours eu des réponses à travers les mécanismes traditionnels de médiation et de gestion des conflits. Nos communautés continuent de gérer entre elles leurs conflits en des lieux symboliques et spécifiques tels que l’arbre à palabres, le Toguna, la case sacrée, le vestibule du chef de village, la tente », a-t-il précisé.
En outre, Bougadary Singaré a souligné qu’une bonne appropriation du manuel de médiation permettra aux membres des équipes régionales de maîtriser les différentes étapes d’un processus de médiation, avant d’adresser ses vifs remerciements à la fondation Folke Bernadotte Academy et la Coopération suédoise pour la paix, la sécurité et le développement pour son engagement aux côtés du ministère en charge de la Réconciliation et l’exemplarité de sa collaboration qui ont abouti à la réalisation de ce manuel et l’ensemble des partenaires qui ont contribué à la production de ce précieux outil. De son côté, le représentant de FBA a indiqué que cette session n’est qu’une première et des séries de séminaires sur la médiation seront organisés dans plusieurs régions. Christian Altpeter espère que ce manuel sera une véritable ressource pour la MARN et les membres des ERAR pour les efforts inlassables qu’ils déploient pour la prévention et la gestion des conflits dans notre pays.
Mamadou SY
AMAP-Ségou

Les commentaires sont fermés.