Manuscrits anciens  L’exploitation scientifique en marche

0
249

La SAVAMA-DCI a procédé au lancement officiel et public, en présence des scientifiques et des chercheurs intervenant dans différents domaines des ouvrages contribuant désormais, à l’exploitation scientifique d’une partie des manuscrits anciens de Tombouctou. C’était dant la salle de conférence du Mémorial Modibo Kéïta de Bamako.
Comme l’expliquait le Dr Abdel Kader Haïdara, président exécutif de l’ONG SAVAMA-DCI, « une grande partie de ce patrimoine écrit est conservée. Maintenant, nous commençons à exploiter ce patrimoine par la recherche scientifique pour que les manuscrits deviennent des livres dont le contenu est accessible à tous et puissent soutenir la recherche ».
Les auteurs de ces œuvres puisées dans les manuscrits de Tombouctou, ont, tour à tour, expliqué sur quoi leurs réflexions ont porté. Parmi eux, M. Sane Chirfi ALPHA qui a considéré les manuscrits comme étant ‘’un patrimoine écrit allant au-delà des Hadiths et des œuvres coraniques et couvrant des sujets aussi variés que : la résolution des conflits, la poésie (poèmes en langues nationales : Sonrhaï, Bambara, Peuhl…), la gouvernance, l’astronomie, les mathématiques, etc.
Pour l’ONG SAVAMA-DCI, ses publications sont perçues comme une bataille gagnée dans le contexte du combat pour la conservation, la promotion des manuscrits de Tombouctou. Elles ouvrent une réelle et heureuse perspective d’assurer l’accès universel aux manuscrits de Tombouctou, comme l’a expliqué Dr. Banzoumana Traoré, coordinateur de l’ONG SAVAMA-DCI : « les actions de l’ONG cibleront à 75% l’exploitation du contenu des manuscrits. Ainsi, il est prévu une soixantaine de publications à l’horizon 2023 ».
Ces travaux scientifiques ont été rendus possibles grâce à la subvention de la Fondation Gerda Henkel, une institution de droit allemand qui œuvre pour la protection du patrimoine culturel et le soutien à la recherche scientifique dans le monde.

Elle fut l’un des tout premiers partenaires à venir s’imprégner de l’état des manuscrits évacués à Bamako en avril 2013. Cela s’est matérialisé par la visite de la délégation conduite par son Président, Dr. Michael Hanssler accompagné d’experts et de spécialistes dans le domaine de la conservation des manuscrits. Cette visite de travail avait pour objet de faire un rapport technique et scientifique sur l’état de conservation des manuscrits évacués et de proposer un projet pilote pour la préservation des manuscrits anciens.
Le montant global du financement accordé par la Fondation Gerda Henkel aux actions de la SAVAMA- DCI, de 2013 à nos jours, s’élève à plus de 166, 878 millions de nos francs. Ainsi, nous présenterons par périodes clés les différentes étapes de cette collaboration entre la SAVAMA-DCI et la Fondation Gerda Henkel qui n’a jamais cessé, depuis son engagement, d’apporter sa pierre à la conservation et à la valorisation de ce patrimoine écrit.
à la suite de la visite de son président, la Fondation Gerda Henkel, en collaboration avec l’Université de Hambourg, a initié un projet pilote en faveur des manuscrits de Tombouctou évacués à Bamako.
Ce projet a permis, entre août 2013 et mai 2014, la réalisation des activités suivantes :
– La dotation du siège de la SAVAMA-DCI d’un système d’énergie solaire comprenant 24 panneaux solaires et accessoires ;
– La formation de vingt techniciens aux techniques de restauration et de conservation des manuscrits ;
– La dotation de la SAVAMA-DCI en matériaux de conservation ; la dotation des six (6) maisons de stockage en appareils déshumidificateurs au nombre de six et huit thermo-hygromètres.

Youssouf DOUMBIA

Au cours de l’année 2015, la Fondation Gerda Henkel, via l’Université de Hambourg, a apporté son financement pour supporter les charges salariales et sociales du personnel administratif de la SAVAMA-DCI.
En 2016, la Fondation Gerda Henkel et la SAVAMA-DCI ont conclu un accord de subvention s’étendant sur deux ans. Au titre de l’exercice 2016, la SAVAMA-DCI a pu réaliser les activités comme : l’organisation d’un atelier de réflexion tenu du 4 au 5 octobre 2016, sur le thème : Exploitation des manuscrits par la recherche : voies, moyens et axes prioritaires ; l’édition critique et la traduction de deux manuscrits : l Tanbīh al-ikhwān ‘alā jawāz itikhādh al majlis li-ajl ta‘līm al niswān «Attirer l‘attention des frères sur la permission d’organiser des séances pour enseigner aux femmes ce dont elles ont besoin pour accomplir leurs obligations religieuses individuelles prescrites par le Miséricordieux), écrit par Ousmane Dan Fodio (1817), édité et traduit par M. Adama Karambé  ; l Mir’ᾱt al-Ta‘arῑf bifaḍl al-‘Ilm al-Sharῑf (Reflet du miroir sur les mérites du savoir)», écrit par Ahmed Baba al-Sudani al-Timbukti (1627), édité et traduit par Dr. Banzoumana Traoré, entre autres.
Au cours de l’année 2017, la Fondation Gerda Henkel, via l’Université de Hambourg, a financé l’édition critique, la traduction de quatremanuscrits sur les thèmes suivants : l Sirāj al-Ikhwān fī Ahammi mā yuḥtāj ilayhi fī Hadhā al-Zamān (Guide aux frères sur les sujets brûlants de l’heure), écrit par Ousmane Dan Fodio (1817), édité et traduit par M. Adama Karambé ; la rédaction, la traduction et la publication d’articles sur deux thématiques en relation avec les manuscrits : le fonds documentaire d’Ahmed Bul ‘Araf, une étude de M. Salem Ould Elhadj et M. Mahamoudou Mahamane dit Hamou ; l Les livres étudiés par le Cadi Ahmed Baba Abul Abbas AlHassani, le contenu de sa bibliothèque et les condoléances présentées à son fils et successeur Mohamed Lamine par Shaykh Mohamed Mahmoud Al Arawani, une étude de M. Sane Chirfi Alpha. Le catalogage de 4 000 manuscrits de la bibliothèque Aguibou Sosso de Ségou ; l’acquisition d’équipements pour la bibliothèque Cheick Aguibou Sosso à Ségou, l’élaboration du répertoire des manuscrits de la bibliothèque Oumar Alkabir Djiré de Ségou ; l’acquisition d’équipements pour la bibliothèque Cheick Oumar Elkabir Djiré, à Ségou…
En 2019, la Fondation Gerda Henkel, la SAVAMA- DCI a pu achever l’élaboration du répertoire des manuscrits évacués à Bamako et la confection des boîtes de protection pour ces manuscrits. à titre de rappel, ces manuscrits au nombre 377 491 ont bénéficié d’un programme quinquennal 2013-2018 mis en place et exécuté par la SAVAMA-DCI avec l’appui de ses partenaires. Ce programme vint à l’échéance le 31 décembre 2018 alors que certains objectifs n’ont pas pu être complètement atteints, notamment l’élaboration du répertoire et la confection des boîtes de protection pour ces manuscrits. Il s’agissait de l’élaboration du répertoire de 28 663 manuscrits en arabe et en français et la confection de 1 000 boîtes pour 7 394 manuscrits.
En plus de cette action, la Fondation Gerda Henkel a financé plusieurs activités dont l’édition critique, la traduction et la publication de trois manuscrits.
L’apport de la Fondation Gerda Henkel aux actions de la SAVAMA- DCI est considérable et a permis non seulement d’accélérer le processus de conservation et de valorisation des manuscrits de Tombouctou évacués à Bamako mais, également de créer des emplois pour ainsi contribuer au développement économique du Mali.
La SAVAMA-DCI est également reconnaissante de l’apport et l’implication de nombreux autres partenaires qui lui permettent de continuer son œuvre.

Laisser une réponse