Marche sportive des femmes rondes : Pour dire non à la discrimination

0
168

Plus d’une vingtaine de femmes rondes ont participé à la marche

Comme elle l’avait annoncé, l’Association des femmes rondes (AFR) a organisé une marche sportive, samedi dernier sur le troisième Pont de Bamako. L’événement était présidé par la présidente de l’AFR, Fatoumata Bintou Keïta qui avait à ses côtés plusieurs membres de l’association. Une dizaine de femmes ont participé à cette marche sportive sur 1,6 km (du quartier Missabougou au monument Général Abdoulaye Soumaré). à l’issue de la marche, la première responsable de l’AFR a exprimé sa satisfaction et félicité les femmes rondes de Bamako pour avoir participé massivement à l’événement.

«Aujourd’hui (samedi, ndlr), je suis contente de voir toutes ces femmes rondes réunies pour cette marche sportive, je les félicite et les encourage pour la suite des événements. Nous avons organisé cette marche pour montrer aux gens que nous, les femmes rondes, pouvons pratiquer le sport. D’une façon générale, les gens ont tendance à se dire que le sport n’est pas fait pour les femmes rondes. Cette mentalité est un cliché qu’une grande partie de la population a fini par développer, suite aux nombreuses obscénités que nous avons souvent entendues. Le sport n’est pas réservé qu’aux personnes minces, cette marche sportive en est une preuve», a déclaré Fatoumata Bintou Keïta sous les ovations de la foule.

Elle renchérira : «Dans notre société, nous, les femmes rondes, faisons l’objet de discrimination, de moquerie et souvent même d’injures. L’objectif de cette marche est de réunir les femmes rondes du pays, d’une part et d’autre part, les inciter à faire du sport et combattre les stéréotypes. Cette marche sportive marque le début d’une nouvelle ère pour les femmes rondes du Mali, nous demandons l’aide de toutes les bonnes volontés du pays pour les futures activités de l’association». Astan Diawara, journaliste à la radio Klédu abondera dans le même sens que la présidente de l’AFR.

«Nous l’avons dit et nous l’avons fait, c’est-à-dire traverser le troisième pont à pied. C’est un sentiment de joie et de plaisir qui m’anime aujourd’hui (samedi, ndlr). Je félicite toutes les femmes rondes qui ont participé à la marche et rend hommage à notre présidente, Fatoumata Bintou Keïta qui a tout fait pour nous réunir autour de cet événement. C’est un grand jour pour l’AFR à qui je souhaite bon vent», s’est exclamée notre consoeur.

Pour mémoire, l’Association des femmes rondes a été portée sur les fonts baptismaux ce même samedi et regroupe, aujourd’hui, une vingtaine de femmes. En plus des activités sportives, l’association apprend également à ses membres comment s’habiller, se tenir en public et affronter le regard de la société.

Djènèba BAGAYOKO

Laisser une réponse