Marche sportive des femmes rondes : Rendez-vous le 27 juin sur le pont Mali-Chine

0
235

La présidente de l’AFR (c) en compagnie de la vice présidente  de l’association et du président du CNOS

La Commission femmes et sport du Comité national olympique et sportif (CNOS) en collaboration avec l’Association des femmes rondes organise une marche sportive le 27 juin sur le troisième pont de Bamako. L’annonce a été faite, samedi dernier au siège du CNOS par la présidente de la commission femmes et sport du Mouvement olympique national, Sy Aminata Makou Traoré.

On notait la présence à la rencontre du président du CNOS, Habib Sissoko et de la présidente de l’Association des femmes rondes, Fatoumata Keïta. Pourquoi une marche sportive pour les femmes rondes ? «C’est tout simplement pour permettre aux femmes ronde de notre pays de se maintenir en forme que la Commission femmes et sport du CNOS a décidé d’organiser cette activité» a répondu Sy Aminata Makou Traoré. La présidente de la Commission des femmes et sport ajoutera qu’après la marche sportive, il y aura d’autres activités pour les femmes rondes.

«Nous allons respecter les mesures barrières édictées par les autorités pour la prévention de la Covid-19. Nous allons installer des kits sanitaires pour les participantes à la marche sportive et nous invitons la population de la capitale à participer à l’événement, parce que nous voulons en faire une véritable fête», a insisté la multiple championne du Mali de taekwondo et première athlète de notre pays à remporter la médaille d’or aux Jeux africains (2011 au Botswana). La présidente de l’Association des femmes rondes, Fatoumata Keïta a salué l’initiative de la commission femmes et sport du CNOS, avant d’expliquer que les femmes rondes ont besoin de faire des activités sportives, comme la marche pour «maigrir et préserver leur santé».

«La santé prime sur tout, nous voulons perdre du poids. En tant que femmes rondes, nous devons également contrôler notre taux de sucre pour éviter certaines maladies», a expliqué Fatoumata Keïta, avant d’adresser ses remerciements à la Commission femmes et sport du CNOS. «Nous sommes reconnaissantes à l’endroit de l’infatigable président du CNOS, Habib Sissoko, notre association comptera toujours sur son soutien et son accompagnement», a ajouté Fatoumata Keïta. Elle a annoncé qu’en marge de la marche sportive, l’association organisera une séance qui porte sur la manière dont doivent s’habiller des femmes rondes et comment celles-ci doivent se comporter pour ne pas attirer l’attention des autres sur elles.

Le président du Mouvement olympique national, Habib Sissoko a félicité la commission femmes et sport du CNOS et l’Association des femmes rondes du Mali pour leur initiative, faisant remarquer que c’est une première dans l’histoire de cette association.

Djènèba BAGAYOKO

Laisser une réponse