Markala : Consultations gratuites de l’équipe médicale chinoise

0
128

Les populations ont apprécié l’initiative de la Chine

Markala, localité située à 35 km de la ville de Ségou, était en effervescence le lundi 3 février 2020. Personnes âgées, femmes et enfants de la localité et ses environnants ont pris d’assaut le Centre de santé de référence (CSRéf) pour des consultations gratuites offertes par la 26è Mission médicale chinoise qui séjourne dans notre pays. Cette Mission s’inscrit en droite de la coopération sanitaire sino-malienne.

Arrivé au CSRéf, le patient ou l’usager est soumis à un contrôle systématique de température par les agents de santé placés à l’entrée de l’établissement sanitaire. Il est ensuite consulté par l’équipe médicale chinoise composée de 24 médecins spécialistes en ophtalmologie, gynécologie, odontostomatologie, radiologie, anesthésie et oto-rhino-laryngologie (ORL).

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, a donné le coup d’envoi officiel des consultations, en présence de l’ambassadeur de Chine au Mali, Zhu Lixing. Les deux personnalités ont animé une conférence de presse pour faire le point de la coopération sanitaire entre les deux pays et sur le coronavirus qui fait des victimes, à travers le monde.

Le diplomate chinois a rappelé que son pays et le Mali entretiennent des relations d’amitié exemplaires. L’année 2020, a-t-il dit, marque le 60è anniversaire des relations diplomatiques entre le Mali et la Chine établies par les présidents Modibo Kéïta et Mao Zedong. Il a rappelé que la Mission médicale chinoise est présente au Mali depuis 52 ans. Avant Markala, elle était à Sikasso et à Kati, a indiqué Zhu Lixing.

La Chine est décidée à mener une guerre implacable et populaire pour circonscrire la maladie. La force avantageuse du système politique, les mesures drastiques, la discipline de la population, la mobilisation nationale, la transparence, la coopération internationale sont les motivations principales de la Chine pour vaincre le coronavirus, a insisté le diplomate.

Lors de sa visite en Chine, il y a une semaine, précisera Zhu Lixing, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a félicité son pays pour avoir pris des mesures décisives et déployés des efforts considérables pour empêcher la propagation du coronavirus. Ces mesures sont non seulement efficaces pour la Chine, mais aussi pour le monde entier. Il a aussi félicité la Chine d’avoir identifié les gènes de l’épidémie en un temps record. L’ambassadeur chinois a aussi rassuré qu’aucun Malien vivant en Chine n’a été victime du coronavirus.

«Nous travaillons étroitement et partageons les informations avec les ministères de la Santé et des Affaires sociales et celui des Affaires étrangères et de la Coopération internationale sur le coronavirus», a assuré le diplomate. Quant au ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, il a rappelé que Markala, Kati et Sikasso sont les anciens sites d’accueil des précédentes missions médicales chinoises.

Le ministre Sidibé a soutenu que les missions médicales chinoises ont toujours fait preuve d’abnégation dans la prise en charge des patients maliens. Il a ajouté que la coordination, le cordon sanitaire de suivi à l’Aéroport international Président Modibo Keïta Sénou et la communication sont des dispositifs pour endiguer cette épidémie.

La maladie se manifeste par les gènes respiratoires, la fièvre, les maux de tête, les douleurs musculaires, la toux et les éternuements. Les personnes âgées et atteintes du cancer sont les plus vulnérables.

Le lavage des mains au savon, le port des cache-nez, sont quelques mesures de protection conseillées par les spécialistes pour se protéger contre le coronavirus.

 

Sidi Y. WAGUÉ

 

Laisser une réponse