Match amical Burkina Faso-Mali 0-4 : NOUVEAU RÉCITAL DES AIGLONS

0
532

Larges vainqueurs 3-0, lors de la première confrontation entre les deux sélections, les juniors maliens ont remis ça, en s’imposant 4-0 face aux étalons juniors du Faso, mardi au stade Modibo Keïta
Après leur belle victoire 3-0 lors de la première rencontre, les protégés de Mamoutou Kané «Mourlé» ont encore déroulé face aux Etalons juniors du Burkina Faso, corrigés 4-0 mardi au stade Modibo Keïta. Les quatre buts maliens ont été marqués par El Bilal Touré (1ère min), Moussa Gary (23è min), Ibrahim Kané (38è min) et Diadié Dianka Samadjaré (74è min, s.p.). Contrairement à la première confrontation qui avait vu les Aiglons attendre la deuxième période pour trouver la faille dans la défense du Faso, Djémoussa Traoré et ses partenaires ont pris leurs adversaires à la gorge d’entrée de jeu, avec l’ouverture du score par l’avant-centre El Bilal Touré (1ère min).
Servi sur un plateau d’or par un partenaire, le canonnier du centre Afrique football élite (AFE) s’infiltre dans la surface adverse, avant d’expédier une frappe puissante qui heurte la barre transversale pour ensuite terminer sa course dans les filets du keeper burkinabé, Mohamed Zégé Traoré (1ère min, 0-1). Les protégés de Mourlé ne pouvaient rêver meilleur début de match.
Mis sous pression par une sélection malienne bien en place, les visiteurs encaissent un deuxième but peu avant la demi-heure, une réalisation signée par Moussa Gary qui concluait, ainsi une belle action collective (23è min, 0-2). Huit minutes plus tard, Ibrahim Kané corse l’addition pour les Aiglons et tue le suspense. Suite à un ballon perdu par le défenseur central burkinabé, Moussa Ouédraogo, l’attaquant des Aiglons récupère le cuir et s’en va battre le pauvre Mohamed Zégé Traoré (38è min, 0-3). C’est sur ce score de 3-0 que l’arbitre Mahamadou Keïta enverra les deux équipes aux vestiaires.
A la reprise, les joueurs du Faso haussent le niveau de leur jeu et obtiennent leur première occasion nette par Toguim Maré. Bien servi à l’entrée de la surface malienne, l’attaquant du Faso ne parvient pas à cadrer, alors que tout le stade voyait la balle au fond des filets (67è min). Cinq minutes seulement après cette alerte, le Mali obtient un penalty, suite à une faute d’Amade Sawadogo sur Hadji Dramé.
La sentence sera transformée par Diadié Dianka Samadjaré qui portera le score à 4-0 (74è min). «Je n’ai pas de commentaires particuliers pour les deux défaites de mon équipe. Pour moi, chacun a cherché ce qu’il veut et chacun a obtenu le résultat qu’il mérite. La vie continue, c’étaient juste des matches amicaux entre deux pays frères, et les deux confrontations ont été très bénéfique pour nous. Nous sommes en préparation ça va nous aider à tenir pour la suite des événements», s’est contenté de dire le technicien burkinabé, Serafin Dargani.
Le sélectionneur malien Mamoutou Kané ‘’Mourlé’’ ne dira pas autre chose. Pour lui aussi, il s’agissait avant tout de matches de préparation dans la perspective du dernier tour des éliminatoires de la CAN.
«Dans ce genre de match, la victoire n’est pas très importante, c’est surtout le comportement de l’équipe qui doit être pris en compte. Aujourd’hui (mardi, ndlr), je pense que le comportement des joueurs a été positif. Certes, il y a eu des défaillances, mais dans l’ensemble, l’équipe a bien joué. On va s’employer à corriger les petites lacunes, avant notre dernière rencontre des éliminatoires contre le Cameroun», dira l’ancien gardien de but des Aigles et du Stade malien.
Boubacar THIERO
Mardi 26 juin au stade Modibo Keïta
Burkina Faso-Mali : 0-4

Laisser une réponse