Mémorial «La Pantha» et «Bébé» de basket-ball : Le Djoliba et Faso Kanu se partagent la poire en deux

0
155

Les finales de la 12è édition du Mémorial Aminata Fofana «La Pantha» et Salamatou Maïga «Bébé» se sont disputées dimanche à la Maison des jeunes de Bamako, organisatrice de l’événement. Les deux finales ont mis aux prises les formations masculine et féminine du Djoliba et de Faso Kanu. Chez les filles, le Djoliba s’est imposé 26-23, alors que la finale masculine a tourné à l’avantage de Faso Kanu, vainqueur 33-28.
Les deux finales était présidées par le représentent du ministère de la Jeunesse et des Sports, Mahamadou Sidibé, en présence du président de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB), Arouna B. Maïga, du directeur adjoint de la Maison des jeunes, Issa Traoré et du directeur de l’Institut national de la Jeunesse et des Sports (INJS) Cheick Oumar Konaté «Takala». Dans son allocution de clôture, le directeur adjoint de la Maison des jeunes, Issa Traoré a indiqué que l’organisation de la compétition vise trois grands objectifs : rendre hommage à deux grandes figues du basket-ball qui ont été arrachées à l’affection du monde sportif, à savoir Aminata Fofana «La Panta» et Salamatou Maïga «Bébé», contribuer au développement de la discipline au Mali et détecter de nouveaux talents.
«La Maison des jeunes de Bamako organise ce tournoi depuis déjà douze ans. Nous nous réjouissons de l’engouement que suscite cette compétition à travers laquelle nous rendons hommage à deux grandes dames du basket-ball malien, feue Aminata Fofana «La Panta » et feue Salamatou Maïga «Bébé». Aussi, ce tournoi est une tribune d’expression pour les enfants», a déclaré Issa Traoré, avant d’adresser ses remerciements à l’ensemble des partenaires de la Maison des jeunes de Bamako. Quant au président de la FMBB, Arouna B. Maïga, il a salué l’initiative de la Maison des jeunes et réitéré le soutien de l’instance dirigeante du basket-ball national aux organisateurs.

Hawa SANOKO

Laisser une réponse