Message du Président de la république Ibrahim Boubacar Kéita aux travailleurs du Mali l’occasion du 1er mai

0
454

Travailleurs de notre pays,

Comme vous le savez, depuis son accession à l’indépendance en 1960,  le Mali, dans la plus pure tradition des pays qui se reconnaissent dans la lutte des travailleurs et de leurs syndicats,  commémore cet événement avec la solennité et l’éclat requis, chaque fois que les circonstances le permettent.

Cette année également, je voudrais vous dire le respect que j’ai pour votre combat et réitérer ici mon engagement à tout mettre en œuvre pour le bien-être des travailleurs du Mali.

Le 1er mai 2020 s’inscrit dans un contexte particulier dont l’enjeu a été bien perçu par les syndicats dont je tiens à saluer ici le sens de la responsabilité. En effet la pandémie du Coronavirus défie, à un niveau sans précédent, tous les pays du monde.

Des vies humaines sont fauchées,  les systèmes de production  sont menacés,  la libre circulation des biens et des personnes est restreinte, les bras valides et l’emploi s’effondre.

Notre pays qui fait face au défi de la sécurité et du développement n’a pas d’autre choix pour sa survie, que de se lever comme un seul homme pour faire échec au fléau du COVID-19.  La partie est difficile mais elle est à la portée d’un pays qui comme le nôtre, a toujours su se mobiliser pour défendre ses intérêts supérieurs.

La place et le rôle du monde du travail dans la victoire contre ladite pandémie sont décisifs. Je ne doute pas, qu’en ce temps de gravité, les travailleurs du Mali  entendront mon message de mobilisation sociale ainsi que mon appel pour une trêve sociale et cela pour un Mali qui gagne.

Chers travailleurs, protégez-vous, protégez-vos familles, protégez-la nation ! Respectez les mesures-barrières et faites-les respecter, et ce au nom de l’amour pour la Patrie.

Ramadan Kareem !

Qu’Allah bénisse le Mali !    

Laisser une réponse