MODIBO SIDIBÉ A VOTÉ DANS LE CALME À FALADIÉ

0
546

C’est à l’école du «Progrès», sise à Faladié, en commune VI du District de Bamako, que le président du parti «Fare An ka wuli, candidat unique du NNP (Nouveau pôle politique), Modibo Sidibé, a voté dimanche dernier.
Déjà à 8 heures, les électeurs avaient commencé à se présenter dans l’enceinte de ce centre de vote pour accomplir leur devoir de citoyenneté. Cela se passait sous l’œil vigilant des forces de sécurité et des observateurs ainsi que des délégués des différentes structures impliquées dans la supervision et l’observation (CENI, CEDEAO etc.) de cet important scrutin pour la démocratie malienne.
C’est dans une atmosphère calme et de sérénité qu’est arrivé le candidat Modibo Sidibé. Il était 9 h 45.  Dès qu’il a franchi le portail du centre de vote, il a été accueilli par des membres de son équipe de campagne.
Après des échanges de poignées de mains entrecoupées de brefs «bonjour président», Modibo Sidibé est conduit  vers le bureau de vote N°18. Une fois dans la salle, toujours visiblement serein, le candidat de «Fare Anka Wuli» laisse passer avant lui une électrice d’un âge relativement avancé.
Après avoir pris possession de sa carte des mains des agents électeurs, Modibo Sidibé  a  accompli son vote sous le crépitement des appareils de photoreporters et les applaudissements de ses partisans.
En quelques minutes, tout était fini. Le doigt bleuit par l’encre indélébile, l’ancien Premier ministre accompagnera ensuite son épouse dans le bureau de vote N° 19 où elle a accompli son devoir civique.
Visiblement satisfait d’avoir accompli son vote, le candidat Modibo Sidibé n’a pu que «remercier Dieu, le Tout Puissant, pour cela». Il a, dans la même veine, «invité tous ses compatriotes à voter pour la paix, la sécurité et la stabilité de notre chère patrie».
Le coordinateur du centre, Moussa Traoré, s’est voulu rassurant quant au bon déroulement du scrutin. Excepté le retard constaté dans l’acheminement de certains matériels de vote (gilets des agents électoraux, marqueurs, colle pour affichage etc), il n’a mentionné aucun autre couac sérieux ayant affecté la bonne tenue du scrutin au niveau de ce centre comprenant 22 bureaux de vote.
Mohamed TRAORÉ

Laisser une réponse