MOHAMED ALI BATHILY À BOUGOUNI, SIKASSO, SÉGOU ET KAYES

0
428

Dans le cadre de ses activités de campagne pour le 1er tour de l’élection présidentielle du 29 juillet prochain, le candidat indépendant Mohamed Ali Bathily s’est rendu mercredi dernier à Bougouni où il a animé un meeting. A la tête d’une forte délégation, il est arrivé à Bougouni aux environs de 17 heures. Aussitôt, l’ancien ministre des Domaines et des Affaires foncières se dirigea vers le quartier Hérémakono où l’attendaient sur un terrain de football, des centaines de ses partisans très enthousiastes. Après les salutations d’usage, le jeune artiste Mohamed Kéïta alias «Kéïtaflo» entonna une chanson de bienvenue à l’adresse du visiteur de marque. Prenant la parole, le candidat Mohamed Ali Bathily a, dans un premier temps, remercié les populations du Banimonotié pour cette mobilisation qui «fait chaud au cœur».
Au cours d’une longue intervention, le juriste a rendu hommage au premier président du Mali indépendant, feu Modibo Kéïta pour son patriotisme. A l’inverse, il a fustigé le comportement de certains hommes politiques qui, depuis 1992, ne viennent voir les populations qu’à l’approche des élections. Le candidat Bathily a également dénoncé la corruption, le favoritisme et les dysfonctionnements de l’appareil judiciaire.
L’ancien ministre a promis, une fois élu président de la République, de mettre l’accent sur la paix, le droit à la terre ainsi que sur le progrès économique et social. «La paix est sociologique et culturelle et non politique ou militaire», a-t-il affirmé.
Pour terminer, les populations ont collectivement pris l’engagement de voter pour Mohamed Ali Bathily le 29 juillet prochain afin de l’élire président de la République pour les cinq prochaines années.
En retour, le candidat s’est engagé, s’il arrivait aux affaires, à gérer le pays dans la droiture. L’animation était assurée par un artiste en herbe de Bougouni communément appelé «Nahawadeni» (la petite Nahawa, en langue nationale bamanankan). Après Bougouni, le candidat indépendant Mohamed Ali Bathily s’est rendu à Sikasso, Ségou et Kayes où il a animé des meetings.
Massa SIDIBÉ

Laisser une réponse