Mois de la solidarité à Gao : DES VIVRES ET DES ENVELOPPES SYMBOLIQUES POUR DES PERSONNES ÂGÉES

0
1038

A l’instar des autres parties du pays, la Région de Gao n’est pas restée en marge de la 24è édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion placée sous le thème :«la solidarité, une responsabilité citoyenne en République». Ainsi, le gouverneur de la région, le général de brigade Sidiki Samaké a présidé le lancement officiel de la célébration de ladite journée dans les locaux de la Direction régionale du développement social et de l’économie solidaire. C’était en présence du directeur régional de la structure, Moussa Oumar Abocar, et de nombreux responsables des services techniques de la région.
Dans le cadre de cette journée, le chef de l’exécutif régional a remis une enveloppe symbolique au représentant de l’Union nationale des aveugles du Mali (UNAV) à Gao. Ensuite, la délégation du gouverneur de la région s’est rendue dans deux familles de personnes âgées de la ville. Il s’agit de l’ancien combattant de la classe 51, Abdoulaye Ibrahim Cissé dit Soundjata né vers 1931 à Monzonga (cercle d’Ansongo) et de la veuve Mayatta Hommo né vers 1923 à Gao (Farandjireye). Chacune de ces personnes a reçu des vivres et une enveloppe symbolique des mains du gouverneur de la Région, le général de brigade Sidiki Samaké. En retour, les deux personnes âgées ont remercié le premier responsable de la Région et ont prié pour la paix et la stabilité dans le pays.
Le général de brigade Sidiki Samaké a adressé ses vifs remerciements au parrain national de la 24è édition du mois de la solidarité, le délégué général de l’association des groupements d’églises et missions protestantes évangéliques au Mali (AGEMPEN),  Nouh Ag Infa Yattara. Il a rappellé que les objectifs du mois de la solidarité  sont, entre autres, la promotion d’une culture de solidarité au sein des populations, la mobilisation des populations et des partenaires autour de la mise en œuvre d’actions visant au maintien de la cohésion sociale et à la lutte contre l’exclusion sociale. Le général de brigade Sidiki Samaké ajoutera aussi que la 24è édition est commémorée à un moment où les indicateurs montrent une mauvaise campagne agricole 2017-2018 qui, selon lui, est marquée par une pluviométrie moyenne mais ayant entrainé des inondations dans tous les cercles de la Région de Gao.
Enfin, le gouverneur de la région a salué les efforts que les plus hautes autorités ne cessent de déployer en faveur des populations les plus vulnérables.
Abdourhamane TOURÉ
AMAP-Gao

Laisser une réponse