Mopti : 200 jeunes formés sur l’auto-emploi

0
114

L’embouche bovine, la fabrication de savon et le montage de projets sont les activités ciblées

Dans le cadre de son programme d’assistance à l’auto-emploi, la direction régionale de l’ANPE de Mopti et ses partenaires (Association PINAL et le Camp jeunesse entreprenante pour le développement) ont procédé, le vendredi 6 mars dernier, au lancement d’une session de formation au profit de 200 jeunes filles et garçons de la Commune urbaine de Mopti. Cette session concernera la fabrique de savon semi industriel qui impliquera 80 personnes, l’embouche bovine pour 60 jeunes et les techniques de montage de projets pour le même nombre. L’évènement a été présidé par le représentant du préfet du Cercle de Mopti, le lieutenant Thadé Théra.

Pour la directrice régionale de l’ANPE Mopti, Mme Diarra Niamey Mariam Fofana, cette initiative consiste à faciliter davantage l’insertion professionnelle des jeunes qui constitue de nos jours une préoccupation majeure des plus hautes autorités du pays. «Notre structure qui fait de l’assistance à l’auto emploi son credo, accompagne toutes les actions s’inscrivant dans le cadre de la lutte contre le chômage», a-t-elle soutenu, avant de saluer le partenariat avec le Camp jeunesse entreprenante pour le développement et l’Association PINAL.

Hamadoun Bah, coordinateur national du Camp a rappelé que l’organisation de cette formation, fruit d’un partenariat fécond avec l’ANPE, permet d’offrir des opportunités   d’emploi aux jeunes. Selon lui, le problème de l’emploi des jeunes n’est et ne doit être l’apanage du seul état. «Chacun doit apporter sa pierre», a-t-il dit, tout en rassurant qu’à l’issue de la formation, les jeunes seront appuyés de kits d’installation pouvant leur permettre de démarrer leurs activités.

Le représentant du préfet a salué cette initiative qui s’inscrit dans le schéma de la politique stratégique de création d’emplois au Mali. Il a indiqué que la création d’un environnement favorable à l’employabilité des jeunes ne se décrète pas, mais elle se construit.

 

Dramane

COULIBALY

Amap-Mopti

Laisser une réponse