Mopti: L’ANPE forme la jeunesse à la taille de la pierre

0
133

Le Mali, à l’instar des autres pays du monde, connaît la triste réalité du chômage qui n’épargne aucune économie quel que soit son niveau de développement. Cette crise d’emploi particulièrement celle des jeunes qui compromet la paix sociale est au cœur des préoccupations des pouvoirs publics. En vue de trouver un palliatif aux pertes d’emplois engendré par les différentes crises dans la Région de Mopti, les autorités privilégient la reconversion et le perfectionnement des acteurs comme une alternative plus crédible. Ainsi le gouverneur de la région, le général Abdoulaye Cissé a présidé le samedi 8 août dernier dans la salle de conférence du gouvernorat, la cérémonie de lancement de la formation et insertion de 50 jeunes sur l’extraction et la taille de pierre.

La cérémonie s’est déroulée en présence du président du conseil d’administration de l’ANPE, Issa Bengaly, parrain de l’évènement, du directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock et ses proches collaborateurs et la directrice régionale de l’ANPE-Mopti Mme Diarra Niamey Fofana. Ont aussi pris part à l’évènement les responsables de la société civile et les partenaires de la région. Initié par l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi conformément à son programme de plan de développement stratégique et de travail annuel 2020, cette formation et insertion au métier d’extraction et de taille de pierre s’inscrit en droite ligne d’un axe majeur du programme présidentiel d’urgence 2018-2023 notamment l’axe 4 portant sur le développement du capital humain et l’inclusion.

Elle profitera à 50 jeunes demandeurs d’emploi des Cercles de Bandiagara, Bankass, Koro, Douentza et Mopti et régulièrement inscrit à l’ANPE. Après dix jours de formation théorique et pratique sur les modules, entre autres, les généralités sur le métier et techniques d’extraction de pierres, les techniques de taille de pierres, le marketing/gestion des produits, chaque participant recevra un kit d’installation pour intégrer la production et contribuer au bien-être de la communauté.

Le directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock, a expliqué que le chômage et le sous-emploi qui affectaient déjà le pays ont été exacerbés par la triple crise (sécuritaire, sanitaire et politique) qui constituent des défis mais aussi des enjeux sur lesquels l’Agence a toujours réfléchi. En invitant les bénéficiaires à avoir l’abnégation nécessaire pour suivre la formation afin de tirer le maximum de profit, le DG dira que notre pierre est plus que de l’or, un marché est là, ce n’est donc pas un rêve. L’ANPE restera disponible pour accompagner les jeunes après la formation dans le circuit de financement afin de les rendre plus productifs à travers le business plan, a rassuré Ibrahim Ag Nock.

Le général Abdoulaye Cissé a rappelé quelques axes forts de la volonté des autorités en matière de recherche de solutions à la crise du chômage, entre autres, l’élaboration et l’adoption de la politique nationale de l’emploi assortie d’un programme national pour l’emploi en vue de la réduction de la pauvreté, le Fonds et le Programme emploi jeunes et le Programme décennal de l’emploi et de la formation professionnelle. Cet engagement afin d’assurer le plein emploi au Malien, ne peut être tenu sans une réelle formation des jeunes et une synergie entre tous les acteurs impliqués dans la gestion de l’emploi en occurrence l’état, le secteur privé, la société civile, les partenaires techniques et financiers a souligné le chef de l’exécutif régional. La remise de kits d’installation et une démonstration de taille de pierres ont mis fin à la cérémonie.

Dramane COULIBALY
Amap-Mopti

Laisser une réponse