Mouvement Sabati 2012 : RÉFLEXIONS SUR LA SITUATION DU PAYS

0
179

Une vue du présidium lors de la 1ère journée nationale du Mouvement


Dans le cadre de l’exécution de son programme quinquennal, le Mouvement Sabati 2012 a organisé, samedi dernier au Centre Aoua Keita, sa première journée nationale de l’année 2019. Le thème central retenu pour cette rencontre était : «Le Mali face aux défis de l’heure, quel apport du Mouvement Sabati 2012».
La cérémonie était présidée par Moussa Boubacar Bah, président du Mouvement Sabati, et secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, chargé de la Promotion et de l’intégration de l’enseignement bilingue.
Étaient aussi présents à cette rencontre, le commissaire divisionnaire Bakou Kanté, conseiller technique au ministère de la Sécurité et de la Protection civile, des délégués des organes centraux, des sections régionales et locales de l’organisation et plusieurs autres invités.
La journée s’est portée sur la vision du Mouvement Sabati 2012 sur la situation du pays ainsi que les dispositions à mettre en œuvre pour atteindre ses objectifs qui sont, entre autres : violence zéro notamment dans la région de Mopti.
La cérémonie a débuté par la lecture du Saint Coran, puis est intervenu Moussa Boubacar Bah qui a souhaité la bienvenue aux nombreux participants.
Le président de Sabati 2012 indiquéra que vu la difficulté actuelle au Mali, et en raison de la période hivernale, il n’était pas évident de compter sur la présence de tous les membres en provenance de l’intérieur du pays. Il a rappelé que cette rencontre est spéciale et a pour but de discuter sur la situation que vit le pays.
A ce titre, Moussa Boubacar Bah a affirmé qu’informer les populations de la situation du pays est un objectif que le mouvement s’est assigné dans son programme 2019, avant d’ajouter qu’il sera question du problème dans la région de Mopti, de la prochaine tenue du Dialogue politique inclusif, des reformes en cours. Le leader associatif a remercié le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta pour l’opportunité accordée au Mouvement Sabati 2012. A sa suite, est intervenu le commissaire Bakou Kanté, représentant le ministre de la Sécurité et de la Protection civile pour une communication. Son intervention a porté sur l’état des lieux de la sécurité au Mali. Dans son exposé, Bakou Kanté a annoncé que la stratégie du gouvernement pour la Région de Mopti est le Plan de sécurisation intégré des Régions du centre (PSIRC), dont la mise en œuvre est en cours depuis un certain temps. Il a expliqué que ce plan est désormais coordonné par la Primature et est axé sur quatre composantes qui sont : sécurité, développement, gouvernance et communication.
Afin de lutter efficacement contre l’insécurité dans cette partie du pays, le conférencier a énuméré les grandes mesures en cours, notamment la mise en place de plus de postes de sécurité, (plus d’une vingtaine de postes déjà créés) ; l’opération «Dambé» qui est pilotée par le ministère de la Défense et des Anciens combattants. Le commissaire Bakou Kanté a également parlé des actions qui sont menées sur le volet communication, sur celui de la gouvernance consistant à ramener l’administration là où elle était absente à un moment donné. Le volet développement, conclut-t-il, amène beaucoup d’activités au niveau des localités affectées par la crise.
H. Y.

Laisser une réponse