Musée national : Un couple français offre 15 tableaux

0
375

De gauche à droite, le directeur général du Musée national, la ministre de la Culture et le donateur

Difficile d’évaluer la valeur financière des 15 tableaux photographiques de format poster que le Musée national vient de recevoir.
Ces œuvres ont été remises à notre pays la semaine dernière par un couple français Patrick et Marie Colette Defontaine. La cérémonie de remise était présidée par la ministre de la Culture, N’Diaye Ramatoulaye Diallo, en présence du fils adoptif du couple, Jean Bakir Bertet et du directeur général du Musée national, Daouda Kéita.
«Cette action est un coup de cœur pour le Mali», a dit Jean Bakir Bertet. Ces images représentent une mise en scène de vie de la société africaine. Elles ont été réalisées entre 1970 et 1985 lors des nombreux voyages du couple à Bamako, en passant par le Burkina Faso.
Elles représentent des événements du quotidien, transformés en stéréotypes accessibles à tous, notamment les masques dogon, la traversée des bœufs, le port de l’eau au pays Dogon, l’ambiance dans une famille africaine…. Bref, le photographe est un véritable ethnographe et historien qui a retracé la vie de la communauté malienne pendant une période bien définie.
à travers ces images, il montre les caractéristiques de la communauté, sans autre ambition que de porter un témoignage sur son passage au Mali. La ministre N’Diaye Ramatoulaye Diallo, visiblement très touchée, a salué, au nom du président de la République, Champion pour les arts, la culture et le patrimoine pour l’Afrique, ce geste généreux des amis du Mali, tout en exprimant sa profonde reconnaissance pour la haute valeur patrimoniale des œuvres.
Elle a assuré le donateur que ces œuvres seront bien gardées et utilisées pour des fins éducatives et dans le domaine de la recherche scientifique. Cet acte d’une grande générosité montre l’amour d’un Mali qui avance, a poursuivi Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo.
«Le grand mérite de Dr Patrick et Marie Colette Defontaine, est d’avoir saisi l’ampleur de ce phénomène culturel et d’avoir agi en conséquence», a dit pour sa part le directeur général du Musée national.
Pour Daouda Keïta, c’est une manière de participer à rehausser la valeur artistique, éducative, historique et mémorielle des œuvres du Musée national.
Ces photographies des années 1970 montrent le professionnalisme des auteurs dans la conservation, la sauvegarde de ces chefs d’œuvre photographiques en péril. Selon Jean Bakir Bertet, ces photographies prises dans les années 1970, sont issues d’anciens appareils avec des pellicules argentiques et des diapositives. Ce qui explique la qualité extraordinaire des tableaux.
Patrick Defontaine a été fait chevalier de la Légion d’honneur par la France et a reçu au Mali la médaille du Mérite de l’Ordre national.
Le couple a travaillé une décennie durant dans notre pays, au service de la population, de 1970 à 1978.
Patrick Defontaine était médecin anesthésiste-réanimateur au Point G et Marie Colette Defontaine, gynécologue chargée des consultations dans la Protection maternelle et infantile (Pmi). Tous deux ont enseigné à l’école de médecine d’alors, tout en assurant une formation continue pour les infirmiers et sages-femmes. Actuellement à la retraite, ils séjournent régulièrement au Mali et s’intéressent à toutes actions allant dans le sens de la promotion de la culture malienne.

Amadou SOW

Laisser une réponse