Namibie : Une équipe majoritairement composée de joueurs locaux

0
252

Ryan Nyambe, le colosse défenseur namibien

La Namibie aura la lourde tâche d’affronter les Aigles cet après-midi au stade du 26 Mars au compte de la 3è journée des éliminatoires de la CAN, Cameroun 2022. Lors de leur rencontre de la première journée qui s’était déroulée à Windhoek (capitale de la Namibie), les «Brave Warriors» (surnom de la sélection namibienne, ndlr) ont battu 2-1 le Tchad. Un résultat que les Namibiens n’ont pu confirmer lors de la deuxième journée, face à la Guinée qui l’a emporté 2-0 à Conakry.

Ainsi, après deux journées de débats, la sélection namibienne occupe la 3è place du classement de la poule, avec 3 points (un match de moins), contre 7 pour le leader, la Guinée (match de plus) et 4 pour les Aigles du Mali (un match de moins). Pour garder le contact avec le Syli de Guinée, les Aigles n’ont pas le choix. Ils doivent impérativement battre la Namibie et empocher trois nouveaux points, en attendant la quatrième journée qui marquera le début de la phase retour.

Contrairement à la sélection nationale composée à 97% de joueurs expatriés, le groupe des Brave Warriors est constitué en grande partie de joueurs locaux. Théoriquement, l’adversaire est donc à la portée des protégés du sélectionneur national Mohamed Magassouba, mais dans un match de football, tout est possible et chaque campagne réserve son lot de surprises.

Petit poucet du continent, la Namibie n’a rien à perdre dans ce face à face avec le Mali, au contraire, les Brave Warriors ont tout à gagner. S’ils échouent contre les Aigles, on dira que la logique a été respectée et qu’ils n’ont pas à rougir et s’ils s’imposent ou obtiennent le partage des points, ils auront droit à tous les honneurs. La pression sera donc du côté du défenseur Hamari Traoré et de ses coéquipiers qui jouent à domicile et qui sont condamnés à gagner pour rejoindre la Guinée en tête du classement de la poule.

Le technicien namibien a présélectionné 39 joueurs pour cette reprise des éliminatoires dont 12 expatriés. Les 27 éléments restants évoluent tous dans le championnat du pays. Parmi les expatriés du groupe, on peut citer, entre autres, Ryan Nyambe (Blackburn Rovers FC, 2è division anglaise), Petrus Shitembi (Saba FA, Malaisie), Batista Wagu Gome (Alashkert FC, Arménie), Benson Shilongo (Ismaily SC, égypte), Tiberius Lombardt (Zanaco FC, Zambie), Wily Stephanus (Lusaka Dynamos, Zambie). S’ajoutent à cette liste, les six joueurs qui évoluent dans le championnat d’Afrique du Sud : Lloydt Kazapua (Cape Umoya), Virgil Vries (Swallows FC), Deon Hotto (Orlando Pirates), Ananias Gebhardt (Baroka FC), Riaan Hanamub (Chippa United FC) et Peter Shalulile (Mamelodi Sundowns FC).

De 2019 à nos jours, la Namibie a disputé 17 rencontres, toutes compétitions confondues pour un bilan de 7 succès, 8 défaites, 2 nuls, 17 buts marqués, 21 buts encaissés. Lors de ses quatre derrières rencontres dont deux en éliminatoires de la CAN, Cameroun 2022 et autant de matches amicaux, les Namibiens n’ont enregistré qu’une seule victoire, pour un match nul et deux défaites.

L’équipe a marqué trois buts et en a encaissé six. Lors de la première journée des éliminatoires, les Brave Warriors ont battu le Tchad 2-1 avant de s’incliner 0-2 lors de leur deuxième match contre le Syli de Guinée. En amical, la sélection namibienne a été battue 2-0 à domicile par la Zambie, avant d’aller accrocher chez eux les Bafana-Bafana d’Afrique du Sud (1-1).

Boubacar THIERO

Laisser une réponse