Niono : LE PAECP FAIT LE POINT DE SES ACTIVITÉS

0
666

La salle de délibération de la commune urbaine de Niono a abrité vendredi 18 Janvier 2019 une réunion du cadre de concertation du Programme d’appui à l’éducation civique et politique (PAECP) du cercle de Niono. C’était sous la présidence du sous préfet central Mme Diassana Fatou Daou en présence des membres du cadre de concertation et d’une équipe du PAECP. Cette rencontre semestrielle a permis de faire le point de l’état de mise en œuvre des activités du PAECP dans le cercle de Niono, conformément au plan d’actions, d’identifier les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des activités, de proposer des solutions concrètes pour la bonne réalisation et la coordination des activités et enfin de valider le plan d’actions du 2è semestre du PAECP (janvier 2019-juin 2019). Dans son discours d’ouverture des travaux, Mme Diassana Fatou Daou a indiqué que la promotion et la protection des droits civiques et politiques sont d’une très grande importance pour le gouvernement qui ne cesse de mener des actions afin de changer le comportement des citoyens d’une société en émiettement, d’où l’élaboration d’une Politique nationale de la citoyenneté et du civisme.
Après cette intervention, l’état de mise en œuvre du 1er semestre a fait l’objet de présentation d’échanges et de discussions. Ainsi, on peut retenir, entre autres, des activités d’information, d’éducation et de communication (IEC), la dynamisation du cadre de concertation, la tenue des assemblées générales dans les villages et le renforcement des capacités des enseignants des écoles retenues par le programme. Le plan d’actions du 2è semestre a retenu des activités, comme la formation des structures parajuristes sur les techniques d’animation et d’assistance judiciaire, l’appui à l’obtention des extraits d’acte de naissance, la formation des femmes et des jeunes leaders.
A l’issue de la rencontre, les participants ont évoqué des difficultés comme l’insécurité et l’interdiction dans le cercle de la circulation des engins à deux roues et de pick-up. Ils ont également formulé des recommandations, notamment sur le renforcement des capacités des membres du cadre de concertation et l’élargissement du partenariat avec les radios locales.
Il faut rappeler que ce programme couvre 6 cercles, à savoir Niono, Macina, San, Koulikoro, Kita et Kolondièba pour une durée est de 2 ans sur financement de l’Union européenne.
Mahamadou
SAMAKÉ
AMAP-Niono

Laisser une réponse