Niono: L’ONG «SOLIDARITÉS INTERNATIONAL» LANCE OFFICIELLEMENT SES ACTIVITÉS

0
395

En janvier 2012, notre pays le Mali a connu une crise politico-sécuritaire sans précèdent qui a contraint de nombreux ménages à se déplacer vers d’autres localités du pays, notamment dans le cercle de Niono. Selon une enquête menée sur le terrain par la Commission nationale des mouvements de la population, Niono abrite, de nos jours, un grand nombre de ménages venus du cercle de Ké-Macina. En réalité, ces ménages demeurent confrontés à des difficultés liées à l’accès à l’eau potable, l’insécurité alimentaire et la malnutrition, au même titre que les populations locales. Dans le but d’apporter des réponses à toutes ces difficultés et assurer à ces déplacés des conditions de vie meilleures, l’ONG «Solidarités international», avec l’approbation des autorités administratives et locales de Niono et le soutien financier de OFDA, a lancé le projet intitulé : «Faciliter l’accès à l’eau pour les populations vulnérables et faciliter la prise en charge des cas de malnutrition dans le cercle de Niono». Le lancement officiel du projet déroulé le mardi 18 décembre 2018 dans la salle de conférence du Cercle de Niono, à travers un atelier regroupant autour du préfet Chiaka Magassa les autorités administratives et locales, les représentants des services techniques, ceux des ONG présentes, dont les représentants de l’ONG «Solidarités international». Ce fut l’occasion pour ces ceux-ci d’échanger avec les populations participantes sur toutes les activités liées au projet pour renforcer la collaboration entre toutes les parties prenantes. Ce projet a été bien accueilli par les autorités administratives et locales. Selon le préfet du cercle de Niono, «c’est dans les moments difficiles qu’on connaît ses vrais amis. Vous prenez, de ce fait, en compte un des soucis majeurs des plus hautes aurotiés de notre pays, à savoir l’eau, l’hygiène et la nutrition», a-t-il déclaré à l’endroit des responsables de «Solidarités international». De même, le maire de la commune rurale de Nampalari, une commune située dans la zone exondée, a exprimé toute sa satisfaction pour le projet de «Solidarités international», car il permettra de soulager les villages de sa commune et ceux d’à côté. Quant à Moussa Sangaré, responsable du Programme eau, hygiène et assainissement (EHA) de «Solidarités international», il a indiqué que ce projet vise, dans un premier temps, à faciliter l’accès à l’eau potable aux populations locales, et dans un second temps, à contribuer à améliorer la prise en charge des cas de malnutrition». Concrètement, le projet va réhabiliter des points d’eau, effectuer des dépistages actifs des cas de malnutrition et mettre des kits EHA à la disposition des CSCOM au profit des enfants malnutris admis dans ces centres de santé.
A noter que ce projet est réalisé grâce à l’accompagnement financier de OFDA/USAID dans les communes de Nampala, Dogofri, Sokolo et Diabali. L’atelier de lancement a été aussi marqué par une séance de questions-réponses au cours de laquelle les responsables de «Solidarités international» ont apporté des explications et des précisions sur le projet à l’ensemble de l’auditoire.
Mahamadou
SAMAKÉ
AMAP-Niono

Laisser une réponse