Nioro du Sahel : Une campagne bien appréciée contre la cécité

0
225

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé a donné le coup d’envoi de l’initiative qui vise à
prendre en charge des déficients visuels, notamment à travers consultations, interventions chirurgicales et distribution
de médicaments
La 14è édition de la campagne ophtalmologique de prise en charge des affections oculaires a été officiellement lancée par le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, jeudi dernier, à Nioro du Sahel. L’initiative s’inscrit en droite ligne de la Politique nationale de lutte contre la cécité et de la «Vision 2020» ou le droit à la vue.
Le ministre Sidibé, accompagné d’une forte délégation, a d’abord rendu une visite de courtoisie aux notabilités de la ville avant de regagner le site de lancement de la campagne.
Rappelons que la campagne intègre les initiatives et actions entreprises pour éliminer les causes de cécité évitables ou curables. Les vices de réfraction non corrigés et la cataracte représentent les principales causes des déficiences visuelles. Au Mali, la cataracte est l’une des principales causes de la cécité. Sur une estimation de 156.000 aveugles, elle représente 50% des causes et reste un véritable problème de santé publique.
Durant une semaine, des spécialistes mettront leur expertise, au service des personnes atteintes de troubles visuels à travers consultations, interventions chirurgicales, distribution de médicaments et prescription de verres correcteurs. L’opération est gratuite. C’est donc une opportunité à ne pas rater puisque le diagnostic précoce d’une déficience visuelle permet une meilleure prise en charge. Le ministre de la Santé et des Affaires sociales a bien apprécié l’initiative qui, selon lui, contribuera à l’amélioration de la santé de la population à Nioro. Michel Hamala Sidibé a témoigné de sa reconnaissance à l’épouse du président de la République, Mme Keïta Aminata Maïga, qui a mobilisé des partenaires égyptiens, il y a quelque jours à Bamako, pour la prise en charge des affections oculaires. Ceux-ci, venus avec des équipements ultra performants, ont travaillé avec des professionnels maliens. Ils ont réalisé 250 interventions chirurgicales en une semaine.
Pour le ministre, la campagne de lutte contre la cécité est nationale et va permettre d’ici la fin de l’année d’opérer 3.000 cas de cataracte et de faire 15.000 consultations sur l’ensemble du territoire national.
En outre 9.000 lunettes seront mises à la disposition de la population. «Ce sont des actions que le gouvernement porte quotidiennement pour se rapprocher de la population», a indiqué le ministre.
Il a aussi saisi l’occasion pour remercier l’Association Nioro du Sahel initiatives et émergences (ANSIE), Lions clubs, Bamako Phoenix, Koutiala coton et l’IOTA pour leur accompagnement.
Le président de l’ANSIE, Cheick Cissé, a fait la genèse de son association qui a été portée sur les fonts baptismaux, le 31 mars 2019. Depuis, l’association travaille avec ses partenaires sur des projets de développement de Nioro du Sahel, y compris l’organisation de cette campagne de lutte contre la cécité pour la population de Nioro du Sahel voire celles de Diéma, Yélimané et Kayes. Pour l’organisation de la campagne, l’association a apporté 22.400.000 de Fcfa, soit 25% du coût pour la phase préparatoire, l’acquisition de kits opératoires, l’achat d’une partie des médicaments, la prise en charge des intervenants (logement, nourriture et déplacement), la préparation des supports de communication et leur diffusion et la location de la logistique.
La présidente de Lions clubs Bamako Phoenix, Mme Dao Hadja Binta Kane Diallo, a rappelé que son association est constituée de philanthropes. Ceux-ci ont accepté de partager leur temps, leur énergie et leurs ressources avec les personnes en nécessité de soutien. Pour elle, «servir l’humanité constitue l’œuvre la plus noble d’une vie». C’est dans cette optique que les deux lions (Bamako Phoenix et Koutiala coton) se sont impliqués dans l’organisation de cette campagne à Nioro du Sahel.
Et d’ajouter que Nioro du Sahel est une ville historique et religieuse. Cette œuvre humanitaire vise à apporter un soutien aux déficients visuels. Environ six mille personnes bénéficieront de consultations au cours de cette campagne.
Amsatou Oumou TRAORÉ

Laisser une réponse