Nos expatriés : Fily Traoré rejoint le TP Mazembé

0
262

Le jeune attaquant du COB s’est engagé la semaine dernière avec les Corbeaux et portera les couleurs du club de Lubumbashi, lors des cinq prochaines années

Samedi 25 janvier, au stade Mamadou Konaté, le COB affrontait l’AS Sabana, au compte de la 16è journée du championnat national. Obligés de gagner après le match nul de l’USC Kita contre le CSK (0-0) à Kita, les Olympiens ont plusieurs fois buté sur l’arrière-garde de l’équipe de Mopti. Il a fallu attendre le dernier quart d’heure pour voir les Verts débloquer le tableau d’affichage, grâce à leur buteur maison, Fily Traoré. Peu après l’entame du dernier quart d’heure, l’attaquant a libéré les siens, en reprenant victorieusement une passe en retrait d’un partenaire (78è min). Le but sera salué par le public et Bafily Traoré, comme l’appellent familièrement les supporters, enlèvera son maillot pour manifester sa joie. Grâce à cette réalisation, il offrira une courte mais précieuse victoire au COB (3è, 30 unités) qui revient à la hauteur de l’USC Kita (2è, 30 points). L’enfant prodige du COB marquait, ainsi, son 7è but en championnat, en 12 matches, contre 10 réalisations pour le meilleur buteur, le Togolais Kokou Kloukpo (Réal). Né à Bamako le 15 juin 2001, Fily Traoré s’est révélé au grand public, lors de la saison 2017-2018, quand il termina la campagne en tête du classement des buteurs, avec 14 réalisations. Samedi dernier, il a probablement joué son dernier match avec le COB, puisque le joueur vient d’être transféré au TP Mazembé.
«Après la rencontre, le président Moussa Konaté est descendu dans les vestiaires, a félicité les joueurs pour la victoire. Il leur a demandé également de faire des bénédictions pour Fily Traoré qui va rejoindre le TP Mazembé», a confié un responsable technique du COB, après la rencontre. «Les deux clubs se sont mis d’accord et Fily Traoré n’est plus un joueur du COB», a ajouté notre interlocuteur. Et dans la foulée, le club de Lubumbashi a officialisé le transfert du jeune attaquant. « Le TPM (TP Mazembé, ndlr) est heureux d’annoncer la signature d’un contrat allant jusqu’en janvier 2025 avec l’attaquant international malien Fily Traoré, 19 ans, en provenance du COB», indique le communiqué du club congolais. «Lubumbashi j’arrive», a réagi le joueur sur les réseaux sociaux. «Très heureux pour toi petit frère Fily Traoré pour ton premier contrat professionnel. Comme je te l’avais dit, il ne faut jamais renoncer à ce que tu veux faire ou réaliser. Une personne avec de grands rêves est bien plus forte qu’une personne qui a déjà tout accompli. Force, courage, santé, abnégation et Inch Allah, beaucoup d’autres contrats vont venir. Encore mes félicitations. Tu as la bénédiction de toute la famille», a posté Hamidou Traoré «Dou» qui évolue actuellement à Adana Demirspor en deuxième Division turque.

Fily Traoré (g) s’est révélé au grand public en 2018

L’international junior a tapé dans l’œil du TPM depuis l’année dernière. Après plusieurs semaines de négociations, le club de Lubumbashi et le COB sont finalement arrivés à un accord. Le jeune avant-centre a paraphé un contrat de cinq ans avec les Corbeaux. «Le TPM fait ainsi usage de la modification du règlement de la Ligue des champions d’Afrique, afin de permettre aux clubs de remplacer quatre joueurs durant la période d’enregistrement par de nouveaux joueurs, à condition que ces joueurs remplacés n’aient pas participé aux matches du club la saison en cours», précise le site du TPM. Fily est le deuxième joueur du COB à parapher un contrat au TP Mazembé, après Adama Traoré «Malouda» en 2014. Ce dernier a rejoint la France en août 2018, précisément le FC Metz qui l’a prêté à Orléans. La semaine dernière, on a appris que l’international malien a quitté l’Hexagone, direction Al-Adalah FC d’Arabie saoudite, pour un nouveau prêt de six mois. Arrivé pour gratter des temps de jeu, Malouda a joué son premier match avec ses nouveaux coéquipiers, samedi en championnat. Il a été titularisé sur le côté droit de l’attaque et Al-Adalah FC a fait match nul 0-0 avec Al Ittihad.

Plusieurs autres joueurs maliens ont changé de couleur ces dernières semaines. Parmi ces joueurs, on peut citer le défenseur central Salif Coulibaly qui a rebondi au Horoya de Conakry, le milieu de terrain Aboubacar Diarra qui revient en Egypte, précisément à El Geish. L’ancien joueur du COB et du Stade malien s’est engagé pour six mois avec l’actuel 15è du championnat égyptien. En Belgique, Adama Niane change également de club. L’international malien, 26 ans, a été prêté par le Sporting de Charleroi à KV Oostende (sans option d’achat) où il terminera la saison. Arrivé fin août 2018 en provenance de Troyes, Adama Niane a disputé quatre matches sous les couleurs des Zèbres cette saison, sans avoir réussi à trouver le chemin des filets. Peu utilisé par l’entraîneur Karim Belhocine, le Malien va tenter de se relancer du côté du KV Oostende qui occupe le 15è rang du championnat, avec 18 points.
Le milieu offensif, Ibrahima Tandia lui, a été prêté par le club saoudien Al Hazm au CS sfaxien de Tunisie, pour une période de 6 mois. «Après être parvenu à un accord final, le Club sportif sfaxien va signer un contrat de 6 mois sous forme de prêt, avec le joueur malien de l’équipe saoudienne Al Hazm, Ibrahima Tandia», peut-on lire sur le site du club saoudien. Ibrahima Tandia est attendu en Tunisie pour finaliser les procédures de son recrutement. Né le 12 juillet 1993 à Longjumeau (France) et formé au FC Sochaux, le Franco-Malien a fait un passage en Ligue 1 française avec le SM Caen et Tours FC. Il a également porté les couleurs de l’équipe espagnole de Deportivo Alavès B. Le nom de Moussa Maréga revient également avec insistance, notamment du côté de l’Angleterre, de la France et de l’Italie. Mais pour le moment, le club portugais ne veut rien lâcher et réclame 30 M€ (environ 19,6 milliards Fcfa) pour un éventuel départ de Moussa Maréga.
Ça bouge également du côté des entraîneurs maliens. C’est le cas de l’ancien sélectionneur des cadets, Jonas Komla qui vient de rejoindre son pays d’origine, après un bref passage à l’AS Performance de Kabala. Le technicien s’est engagé avec l’Association sportive des conducteurs de la Kozah (ASCK), champion en titre du Togo et actuel 6è du championnat. Jonas Komla s’est révélé au Djoliba avant de remporter la CAN U17, Gabon 2017. Il a aussi occupé le poste de sélectionneur des U20 de Djibouti.

Ladji M. DIABY

Laisser une réponse