Nos expatriés : Moussa Marega dans le viseur de trois clubs anglais

0
218

Selon les médias anglais, Newcastle, Aston Villa et West Ham s’intéressent de près à l’attaquant malien

Respectivement 13è, 16è et 17è de Premier League, Newcastle, West Ham et Aston Villa ont vécu une première partie de saison compliquée. Dans l’obligation de réagir sous peine de voir le spectre de la relégation les hanter, les trois équipes anglaises vont probablement recruter pendant ce mois de janvier afin d’apporter du sang neuf dans leur effectif. Et il semble que les Magpies, les Hammers et les Villans aient le même attaquant dans le viseur.
En tout cas, selon plusieurs médias anglais, les trois clubs s’intéresseraient de près à Moussa Maréga. Sous contrat jusqu’en 2021 au FC Porto, l’attaquant des Aigles a inscrit 7 buts, toutes compétitions confondues et délivré 4 passes décisives depuis le début de saison, et reste sur un exercice 2018-2019 de haute volée avec 21 buts et 11 passes décisives. Estimé à 24 millions d’euros (environ 15,7 milliards de F cfa), Moussa Maréga (28 ans) pourrait être cédé en cas d’offre dépassant les 30 millions d’euros (environ 19,6 milliards de F cfa).
Dimanche dernier, dans le choc au sommet de la 15è journée de la Primeira Liga portugaise, à l’Estadio José Alvalade, l’attaquant malien et le FC Porto affrontaient le Sporting Lisbonne. Lors de cette rencontre, les Dragons (surnom du FC Porto, ndlr) sont allés s’imposer 2-1 face aux Verts et Blancs de Lisbonne. Moussa Maréga, a ouvert le score pour les siens dès la 6è minute et porté son capital-but à 5 réalisations en 13 matches cette saison.
Surnommé affectueusement Pés de Tijolo (Pieds de brique) par les supporters du FC Porto et comparé à l’ancienne gloire du club, le Brésilien Hulk, Moussa Maréga a été transféré chez les Dragons lors de la saison 2015-2016, en provenance de Maritimo. à cette époque, l’attaquant des Aigles est encore méconnu. Moussa Maréga, issu d’une famille nombreuse et modeste, n’a jamais fréquenté la rigueur d’un centre de formation professionnel. Il a compensé ce supposé handicap par sa volonté. Son expérience ratée à l’Espérance Tunis, où il n’a passé que six mois, sans jouer en match officiel en raison d’un problème, l’a obligé à vivre un nouvel exil au Maritimo Funchal, sur l’envoûtante île de Madère. Les 12 buts qu’il inscrit (plus 8 passes décisives) en une saison et demi lui valent d’être transféré au FC Porto, qui n’hésite pas à investir 3,5 millions d’euros (environ 2 milliards de F cfa) pour le Malien au physique de déménageur (1,83 m, 90 kg). «Après six mois au FC Porto, Moussa Maréga sera prêté au Vitoria Guimaraes, un bon club de Liga Primeira. Cela lui a fait beaucoup de bien. Là-bas, il a marqué des buts (13), et il a continué à progresser. Il est revenu plus fort à Porto.
En France, Kalifa Coulibaly a retrouvé le chemin des buts avec le FC Nantes. L’international malien a marqué l’un des deux buts infligés à Bayonne (club de National 3) en Coupe de France par les Canaris. Molla Wagué et Charles Traoré ont également participé au match. En fin de partie, Kalifa Coulibaly s’est blessé et a dû quitter ses camarades. «J’ai ressenti une douleur au moment de ma course, mais comme j’ai vu que je pouvais aller face au gardien donc j’ai continué mon action jusqu’au bout», a confié l’attaquant malien, après la rencontre. Si la gravité de la blessure de Kalifa Coulibaly n’est pas encore connue, les Nantais paraissaient pessimistes samedi soir. Un autre Malien s’est illustré cette semaine en France. Il s’agit de Kévin Zohi (Strasbourg) qui a réalisé le doublé, face au Portel (N3) et provoqué un penalty. Score final : 4-1 pour Kévin Zohi et ses coéquipiers.
Tenant du titre de la Coupe de France, le Stade Rennais de Hamari Traoré a été poussé jusqu’aux tirs au but par Amiens de Bakaye Dibassy et Fousseni Diabaté, dans un choc 100% Ligue 1. Malgré 25 tirs tentés, les Rennais ont dû attendre la séance de penalties pour faire craquer le portier d’Amiens SC, Matthieu Dreyer. Après une tentative manquée de Bakaye Dibassy, Damien Da Silva a délivré le Roazhon Park (0-0, 5-4). Rennes peut donc rêver d’une nouvelle épopée. Pour le Stade de Reims de Moussa Doumbia, en revanche, l’aventure est déjà terminée, puisque les Rémois ont été éliminés par Monaco, qui s’est imposé 2-1.

Seïbou S.
KAMISSOKO

Laisser une réponse