Nouvelle vague de graciés :  IBK donne la liberté à une seconde vague de 400 détenus dont un prêcheur

0
416

Le président de la République Ibrahim Boubacar Keita vient de faire parler une fois de plus son coeur, en accédant à la demande de grâce présidentielle de 400 autres condamnés à des peines de prison ferme, a-t-on appris cet après-midi de source judiciaire.

Cette nouvelle vague de graciés intervient après une première liste de plusieurs centaines de condamnés depuis l’apparition de la pandémie de la Covid-19 dans notre pays.

Au delà de l’aspect humanitaire, le président Keita entend désengorger les prisons pour mieux faire appliquer mesures barrières. D’une manière générale, l’opération de grâce présidentielle concerne plus de 1400 détenus dont plus de 900 ont déjà recouvré leur liberté.

Parmi eux, Bandiougou Doumbia qui avait été interpellé après un meeting de soutien aux déguerpis de N’tabakoro le dimanche 16 février dernier. Le prêcheur s’était rendu coupable d’apologie au terrorisme et d’injures à l’encontre du chef de l’Etat.

Comparu à la barre le lundi 09 mars dernier, le prêcheur avait été condamné à deux ans de prison ferme par le Tribunal correctionnel de la Commune VI de Bamako.

Aboubacar TRAORÉ

Laisser une réponse