Nuit de l’entrepreneuriat : SIX JEUNES ENTREPRENEURS PRIMÉS

0
816

Le ministre Amadou Koïta avec les récipiendaires


C’est à la faveur de la Nuit de l’entrepreneuriat que l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (APEJ)  a procédé, jeudi dernier, à l’hôtel Radisson  Blu de Bamako, à la clôture des travaux de la 6ème édition des Journées nationales de l’entrepreneuriat  des Jeunes (JNEJ). La cérémonie était présidée par le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta, en présence du directeur général de l’APEJ, Aly Kébé et d’un parterre d’entrepreneurs.
Le thème retenu pour cette rencontre était : «l’incubation, une solution pour l’entrepreneuriat des jeunes dans l’agro-business».
Pendant trois jours, les jeunes ont été sensibilisés et formés dans le domaine de l’entrepreneuriat. Les travaux  ont également permis une compétition entre les jeunes entrepreneurs.
Parmi les 14 nominés, 6 ont été retenus pour les trophées. Abdoul Karim Konaté a remporté le trophée du meilleur jeune entrepreneur de l’année (gagnant 600.000 FCFA) grâce à son projet de création d’une école fondamentale avec l’emploi direct de 10 personnes.
Le jeune Amadou Aba Haïdara, promoteur d’une entreprise de «bar  à smoothies» a décroché le prix de meilleur jeune entrepreneur dans l’agrobusiness (avec une enveloppe de 350.000 F CFA). Quant à Boubacar Youssouf Keita, il s’est vu attribuer le  trophée de l’innovation (avec une enveloppe également de 350.000F CFA) grâce à son entreprise «Map Action» (Application de protection de l’environnement). Le prix de la diaspora (300.000 F CFA) est revenu à Moussa Sissoko, promoteur d’un restaurant italien. Concernant le  trophée de l’entreprenariat féminin, il a été attribué à Mme Djiénéba Tounkara (initiateur d’un  projet d’aviculture) doté d’une enveloppe de 350 000 F CFA. Enfin,    Aboubacrine Maïga a remporté  le prix du jury avec 250.000 F CFA  grâce à son projet d’extension d’un pressing  qui emploie 15 jeunes. Les autres candidats ont eu chacun 100.000 F CFA. Dans son discours introductif, la présidente du comité de pilotage, Mme Traoré Alima Dabo, a remercié, au nom de la Direction générale de l’APEJ et de tous les organisateurs, le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne ainsi que tous les partenaires et toutes les bonnes volontés pour avoir contribué au succès des activités programmées.  Quant au ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, il  a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat, qui a bien voulu  parrainer ces journées et au Premier ministre qui a honoré de sa présence la cérémonie d’ouverture.
Amadou Koïta a également félicité les membres du comité de pilotage et ceux du jury pour la qualité de l’organisation et des  débats menés avec les jeunes autour de la thématique de l’agro entrepreneuriat.  Le ministre dira  que les recommandations issues des débats axés sur  la place de l’agro-business dans l’économie ; la place des femmes dans le secteur ; les défis et opportunités de la transformation agro-alimentaire au Mali et l’apport des TICS dans l’agro business seront examinées par son département afin d’améliorer les interventions en faveur des jeunes. Selon Amadou Koïta, l’initiative privée est au cœur de la politique nationale de l’emploi, adoptée le 18 mars 2015.
«Il s’agit de prendre en charge l’insuffisance structurelle de l’offre d’emplois productifs et décents, le faible niveau du développement humain, la faible employabilité de la main-d’œuvre, le dysfonctionnement du marché du travail, en termes d’information sur l’emploi et l’organisation du marché et de capacités institutionnelles», a-t-il expliqué.
Le ministre a également rassuré que son département restera très attentif aux initiatives individuelles et collectives qui auraient fait cette option, en recherchant l’impact économique local et la création d’emplois.
Il a félicité les six lauréats pour leur distinction par le jury de cette édition en raison de la spécificité de leurs idées de projet ou des résultats obtenus par leurs jeunes entreprises.
Bembablin
DOUMBIA

Laisser une réponse