Observation de la présidentielle 2018 : L’APPEL DE LA SOCIÉTÉ CIVILE OUEST AFRICAINE À LA CLASSE POLITIQUE MALIENNE

0
1914

Les membres de la Société africaine lors d’une conférence de presse


Au terme de sa mission d’observation électorale des scrutins présidentiels du 29 juillet et 12 Août 2018 derniers, le Collectif de la société civile ouest africaine a organisé, lundi au Carrefour des jeunes, une conférence de presse. La conférence était animée par le président du collectif, Saidou Compaoré. Il y avait Balogoun Oyeoussi Charles du Bénin, Caves Paul du Togo, Gnagne Hubert Agnero de la Côte d’Ivoire,  Fiagbedou Koffi et El Koffi Tetevi du Togo, tous membres du Collectif.
Soucieux de la stabilité socio-économique du Mali, la sous-région, à travers, le Collectif exprime toute sa gratitude à toutes les parties prenantes et tout le peuple malien pour sa maturité démocratique démontrée,  a déclaré le conférencier qui a fait savoir que la réussite du processus électoral est due à la participation active de la société civile malienne et de la communauté africaine et  internationale.
Dans son appel conjoint adressé  au  peuple malien, au président sortant et à la classe politique, les observateurs de la société civile ouest africaine ont attiré l’attention de l’opinion nationale et internationale sur l’imminence de l’ingérence étrangère aux fins de la déstabilisation des acquis socio-économiques du Mali. A cet effet, le Collectif demande au peuple souverain du Mali la préservation des avancées  démocratiques durement acquises, du climat de paix, de concorde et d’amour. Au président élu, Ibrahim Boubacar Keita, ils demandent de toujours garder  la main tendue à l’opposition ainsi qu’à l’ensemble de la classe politique. Par aileurs, le Collectif  exhorte le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaila Cissé d’accepter la main tendue de son aîné, pour bâtir une République forte. Pour finir, les animateurs de la conférence ont félicité les forces de sécurité et de défense pour leur engagement sans faille dans la lutte contre le terrorisme. Ils ont invité toute la classe politique à garantir à la population malienne la quiétude et la paix, gage d’un développement harmonieux.
Le Collectif est composé d’un ensemble d’acteurs de la société civile ouest africaine : «Savoir Afrique espérance» du Bénin, «Plafond» du Togo, «All Africa» du Ghana, «Ensemble sauvons l’Afrique» de la Côte d’Ivoire.
Amadou B. MAIGA

Laisser une réponse