Office Riz Mopti : Les objectifs de la prochaine campagne évalués à 184.690 tonnes

0
169

Les paysans ont pu dégager un excédent céréalier de 10.955 tonnes

Examiner l’état d’exécution des recommandations et tâches issues de la 29è session du conseil d’administration de l’Office Riz Mopti (ORM), analyser le rapport annuel d’activités de la campagne écoulée et le point d’exécution de son budget, approuver le programme annuel d’activités de la campagne 2020/2021 et son projet de budget étaient, entre autres, tâches confiées aux administrateurs de l’Office Riz Mopti lors de leur 30ème session, tenue le vendredi 21 février 2020, à la direction régionale de l’agriculture de Mopti. La rencontre était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Lassine Dembélé, président du conseil d’administration de l’ORM. C’était en présence du directeur général de la structure, Yaya Amadou Tessougué.
Après la vérification des mandats et l’adoption de l’ordre du jour, le président du conseil d’administration a souligné que la campagne agricole 2019-2020 a été particulièrement marquée, notamment par l’installation tardive des pluies et leur mauvaise répartition dans le temps et dans l’espace; la persistance de la crise sécuritaire et humanitaire; la poursuite de la subvention des intrants agricoles par l’état et l’accompagnement des partenaires techniques et financiers. Pour renforcer la résilience des producteurs, la direction de l’ORM a mis à la disposition de certains casiers 11,4 tonnes de semences de riz sélectionnées, des semences maraîchères composées de gombo, pastèque et de concombre et 2.088 plants de moringa.
En termes de bilan, malgré les conditions difficiles de déroulement de la campagne, Lassine Dembélé a noté avec satisfaction que la production céréalière a été évaluée à 121.926 tonnes, contre 113.567 tonnes la campagne précédente, soit un taux d’augmentation de 7,36 %. Selon lui, la production de riz paddy a constitué 74,93% soit 91.365 tonnes, tous les systèmes de production confondus. Au regard de la population totale encadrée estimée à 706.568 habitants et de leurs besoins de consommation locale évalués à 5.300 tonnes, il se dégage un excédent céréalier de 10.955 tonnes.
Concernant la campagne agricole 2020-2021, les administrateurs ont été informés des objectifs de production évalués à 184.690 tonnes dont 140.352 tonnes de riz paddy, soit 76% des céréales; 43 475,8 tonnes de mil/sorgho; 702 tonnes de maïs et 159 tonnes de fonio.
Pour atteindre ces objectifs, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture a indiqué que des mesures sont envisagées comme la recherche de financement pour la mise en œuvre du programme de travaux d’urgence, la mise en œuvre de bonnes pratiques agricoles à travers le Système de riziculture intensive (SRI) et le Placement profond de l’urée (PPU), la diffusion à grande échelle des thèmes techniques d’intensification, l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de fertilisation organique et d’un plan de renouvellement des semences , le renforcement de la collaboration avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la mise en œuvre du plan de campagne agricole. Le budget de l’exercice 2020 de l’ORM s’équilibre en recettes et en dépenses à plus de 1,599 milliard Fcfa contre 1,102 milliard Fcfa en 2019, soit un taux d’accroissement de 45,05%. Selon le directeur général de l’Office,  cette hausse est imputable à l’obtention du financement partiel des travaux d’aménagement de 250 hectares en maîtrise totale de l’eau par le Système d’irrigation semi californienne dans la zone de Sofara dans la Commune rurale de Fakala.
Face au danger de l’urbanisation galopante dont les parcelles de l’Office sont victimes en maints endroits, le conseil d’administration a recommandé à la direction de l’ORM la création d’un cadre de concertation sous la houlette du gouverneur de la région pour sauver le patrimoine foncier de la structure.

Dramane
COULIBALY
Amap-Mopti

Laisser une réponse