ONU: L’Afrique gravement touchée par le fléau des armes légères et de petits calibres

0
1159

L’ONU a alerté mardi sur la circulation et l’utilisation en grand nombre d’armes légères et de petits calibres qui alimentent les conflits partout dans le monde, tout particulièrement en Afrique

« Dans les situations de conflit et post-conflit, la majorité des actes de violence sont commis au moyen d’armes légères », a déclaré Izumi Nakamitsu, la Haute-Représentante de l’ONU chargée des affaires de désarmement, lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à ces armes.

Selon les Nations Unies, environ 1 milliard d’armes légères sont en circulation dans le monde entier. Les armes légères ont été utilisées dans près de 50% des décès violents enregistrés entre 2010 et 2015, soit plus de 200.000 décès chaque année.

« Aucun État n’est à l’abri des défis posés par les flux d’armes illicites », a rappelé Mme Nakamitsu. « Les armes légères et de petit calibre sont l’arme de choix dans les conflits intraétatiques ainsi que pour le terrorisme, le crime organisé et la guerre des gangs ».

Haïti, Mali, République démocratique du Congo (RDC) : de nombreuses crises passées ou toujours d’actualité ont été aggravées par la grande disponibilité et le flux incontrôlé d’armes légères et de petit calibre et de leurs munitions.

« Nous sommes témoins de l’impact grave de ces flux d’armes illicites, y compris en lien avec l’extrémisme violent, dans tout le Sahel et certaines parties de l’Afrique centrale », a dit Mme Nakamitsu.

L’ONU est préoccupée par l’afflux continu d’armes, y compris par voie maritime, en Libye. Mardi, à Genève, le Représentant spécial de l’ONU en Libye, Ghassan Salamé avait dénoncé les violations continues de l’embargo sur les armes dans le pays.

Le Soudan du Sud souffre également de l’afflux continu d’armes et de munitions qui alimentent le conflit, affecte la sécurité du personnel des Nations Unies et entrave la capacité de l’opération de paix onusienne à s’acquitter de son mandat.

En Haïti, où plus de 270 000 armes à feu illicites sont entre les mains de civils, « les crimes violents ont atteint des sommets inacceptables », a déploré Mme Nakamitsu.

L’impact négatif des armes légères et de petits calibres est transversal et multidimensionnel. Elles ont une multitude d’implications pour la sécurité, les droits de l’homme, le développement durable, l’égalité des sexes et la prévention des conflits.

ONU

Laisser une réponse