Open de tennis de table : Pour promouvoir le PING-PONG à la base

0
98

La compétition a regroupé 52 joueurs issus de la Ligue du District de Bamako

L’édition 2020 de l’Open de tennis de table de Bamako s’est déroulée samedi dernier aux Pavillons des sports du stade Modibo Keïta. Organisée par la Ligue de tennis de table du District de Bamako, en collaboration avec la Fédération malienne de tennis de table (FMTT) et son sponsor officiel, Sotelma-Malitel, la compétition a mis aux prises une cinquantaine de joueurs, répartis en cinq catégories : les poussins filles et garçons (9-10 ans), les minimes filles et garçons (12-13 ans), les cadets filles et garçons (14-15 ans), les juniors filles et garçons (16-17 ans) et les seniors Dames.

Au terme des débats, Mohamed Sidibé s’est imposé 2 sets à 0 devant Oumar Diallo chez les poussins, alors que la finale des filles a été dominée par Alima Diallo, face à Kadiatou Keïta (2 sets à 0). Chez les cadets, la première place est revenue à Moussa Traoré, qui s’est imposé devant Moctar Koïta (2 sets à 0). Les finales des juniors filles et garçons ont été remportées, respectivement par Aminata Bengaly et Gilbert Ky. Le clou de l’événement a été la finale des seniors qui a mis aux prises la championne du Mali en titre, Malado Sidibé et sa grande rivale, Maïmouna Traoré, vice-championne. Dans ce choc de titans, Malado Sidibé, visiblement plus en jambe, n’a laissé aucune chance à son adversaire surclassée 3 sets à 0 (11-6, 11-9, 11-5).

Dans une brève allocution, le président de la FMTT, Abdoulaye Sidibé a salué la bonne tenue du tournoi qui a été organisé, indiquera-t-il, dans le cadre de la promotion du tennis de table à travers le pays. «L’objectif visé à travers ces compétitions est le développement du tennis de table à la base. Cette édition 2020 de l’Open a mis aux prises les seuls athlètes de Bamako. Je suis très satisfait du bon déroulement de l’événement. Les athlètes se sont bien comportés dans l’ensemble et la direction technique a pu détecter de nouveaux joueurs», a déclaré Abdoulaye Sidibé.

Le nouveau président de la ligue, Ibrahima Amadou Camara qui a été élu le 8 février dernier, a également exprimé sa satisfaction, avant d’évoquer la feuille de route de son équipe. Ainsi, dira-t-il, le mandat de la nouvelle équipe dirigeante de la ligue, va s’articuler autour de trois grands axes : l’organisation administrative, l’élaboration de nouveaux textes et le renforcement des partenariats avec toutes les personnes et bonnes volontés intéressées par le ping-pong.

«Pour mettre en place une meilleure organisation de la ligue et permettre une meilleure application des directives, nous comptons mener des actions simples et efficaces. Nous allons régulièrement organiser des sessions de formation pour les différents acteurs du tennis de table du District. Nous multiplierons les compétitions pour permettre aux entraîneurs d’évaluer leur travail et nous allons tout mettre en œuvre pour une implication de l’ensemble des partenaires dans les activités de la ligue», a promis l’adjudant-chef de gendarmerie, Ibrahima Amadou Camara.

Seïbou S. KAMISSOKO

Laisser une réponse