Open d’escrime de Koutiala : Békaye Coulibaly et Diakassa Coulibaly sur le podium

0
116

Comme les autres associations sportives nationales, la Fédération malienne d’escrime (FME) a repris ses activités et l’honneur est revenu à la ligue d’escrime de Koutiala d’abriter, le samedi 29 août, la première compétition post-coronavirus. Le tournoi a mis aux prises les escrimeurs et escrimeuses issus de trois ligues : Bamako, Sikasso et Koutiala.

Cette année, les athlètes se sont affrontés à l’épée dans une salle de spectacles Zanga Coulibaly vide, Covid-19 oblige. La finale des dames a opposé Diakassa Coulibaly (ligue de Bamako) et la locale Aminata Diarra. Sans surprise, la première a fait honneur à son statut de favorite, en s’imposant largement 15-8. La troisième place est revenue à la Koutialaise Korotoumou Keïta.

Après cette confrontation, place a été faite aux garçons pour le dernier acte du tournoi, à savoir la finale masculine.

Ce duel a mis aux prises deux escrimeurs de Koutiala : Békaye Coulibaly et Arouna Coulibaly. Aux termes d’un combat maîtrisé de bout en bout, Békaye Coulibaly a triomphé de son adversaire, battu sur le score sans appel de 15-9. La troisième marche du podium est également revenue à un escrimeur de la Capitale de l’Or blanc, Seydou Coulibaly.

Les finales étaient présidées par le deuxième vice-président de la Fédération malienne d’escrime, Moussa Samaké dit Balla et le président de la ligue d’escrime de Koutiala, Seïbou Diarra. L’open de Koutiala a été lancé, il y a cinq ans dans le cadre de la promotion et la vulgarisation de l’escrime à travers le pays. Le tournoi regroupe, chaque année, les meilleurs tireurs et tireuses (escrimeurs et escrimeuses, ndlr) et fait partie des compétitions phares de l’instance dirigeante de l’escrime nationale.

«La ligue de Koutiala fait partie des instances dynamiques du pays, la fédération est fière des efforts que déploie cette ligue sous la houlette de Seïbou Diarra. Nous exhortons les autres ligues à s’inspirer de l’exemple de Koutiala», a salué le vice-président de la FME, Moussa Samaké.

«La tenue régulière de ce tournoi, fera-t-il remarquer, prouve que l’escrime se porte bien à l’intérieur du Mali. Bravo à la ligue de Koutiala et grand merci à tous ceux qui, de près ou de loin, accompagnent cette instance».
Rendez-vous est désormais pris pour la 5è édition, prévue en 2021.

Souleymane B. TOUNKARA

Laisser une réponse