Ortm : Le budget prévisionnel 2021 légèrement en hausse

0
87

Le ministre Touré (c) invite la direction générale à poursuivre ses efforts d’amélioration

En partenariat avec la Société malienne de transmission et de diffusion (SMTD), l’Office de radio et télévison du Mali (Ortm) procèdera bientôt à des décrochages locaux au niveau des régions. Pendant plusieurs heures de la journée, des programmes produits dans les régions seront diffusés sur la chaîne de télévision régionale. La première station test qui est celle de Ségou dont les travaux sont presque terminés, sera dotée, dans quelques jours, d’un nouveau studio radio-filmé. Les autres régions devraient suivre dans les mois à venir. L’annonce a été faite, hier, par le ministre de la Communication et de l’Économie numérique. Dr Hamadoun Touré présidait les travaux d’ouverture des 46è et 47è sessions ordinaires du conseil d’administration de l’Office dans un hôtel de la place. C’était en présence des administrateurs, notamment le directeur général de l’Ortm, Salif Sanogo et celui de l’Agence malienne de presse et de publicité, Bréhima Touré.

L’objectif est de promouvoir le débat citoyen à la base afin de renforcer la cohésion nationale. Dans cette même optique, le projet de Télévision de proximité : «L’Ortm chez vous» sera lancé en février prochain à Kayes. Sa mise en œuvre mobilisera une forte équipe de production. Pour ce faire, pendant une semaine, des programmes de la radio et de la télévision qui seront sur les réseaux de l’Ortm, feront un focus sur la Région de Kayes. Les réalités ainsi que les spécificités économiques et socioculturelles de la première Région administrative du Mali seront à cet effet largement abordées durant cette période.

Des innovations qui viendront consolider les acquis déjà enregistrés. «Lors de ma visite à l’Ortm, à ma prise de fonction, j’ai noté avec satisfaction le chantier de numérisation des équipements de production et de diffusion», a salué le ministre de la Communication et de l’Économie numérique. Cette avancée conduira à terme à la numérisation totale des studios de Bamako et de toutes les stations régionales, a prédit le ministre Touré.

Au plan budgétaire, le budget prévisionnel 2021 de l’Ortm est estimé à 14.520.731.000 Fcfa en hausse de 3,18% comparé au 14.072.310.000 Fcfa de cette année. «Au 31 octobre, l’Ortm n’a pas atteint ses prévisions budgétaires pour la simple raison que, pour la troisième année consécutive, les recettes au titre de la redevance estimées à 2,5 milliards de Fcfa n’ont pu être recouvrées en raison des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des textes régissant la redevance», a indiqué Dr Hamadoun Touré. Cette situation impacte négativement sur les finances de l’Office, en plus des manques à gagner liés à la pandémie de la Covid-19, a déploré le chef du département en charge de la Communication.

Pour y faire face, le ministre Touré a invité la direction générale à poursuivre ses efforts d’amélioration de sa stratégie de mobilisation des ressources et de maîtrise globale des coûts. Il a également exhorté à soutenir les efforts d’élargissement de l’espace publicitaire dans le cadre de la gestion optimale de la régie publicitaire. Pour relever ces défis, il a assuré du soutien du département, notamment la mise en œuvre des textes relatifs à la redevance.

Pour le ministre de la Communication et de l’Économie numérique, la poursuite du processus d’apurement des arriérés dus à l’Office par ses prestataires, permettra également d’apporter des réponses à ces défis. Ce qui permettra au service public de l’audiovisuel d’accompagner les autorités de la transition dans la conduite des réformes politiques et institutionnelles à travers la mobilisation sociale et la couverture médiatique des prochaines élections générales.

Rappelons que la 46è session était essentiellement consacrée à l’examen et à l’adoption du procès verbal de la 45è session ordinaire et aux taches assignées à la direction générale lors des sessions précédentes. Quant à la 47è session, elle était axée sur les projets de programme d’activités, de grilles radio et télévision 2021 et de programmes de budget 2021.

Babba B. COULIBALY

Laisser une réponse