Oumar Siby : Un ancien de l’AMAP tire sa révérence

0
122

C’était un travailleur talentueux, discipliné et courageux, disaient de lui la plupart de ses chefs hiérarchiques. Oumar Siby, ancien journaliste à l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap) a tiré sa révérence lundi dernier à son domicile à Médina Coura. Il avait fait valoir ses droits à la retraite en 1998. Mais, il continuait toujours à défendre les intérêts des travailleurs aussi bien au sein du Comité syndical de l’AMAP, du Syndicat national de la presse, de l’information et de l’industrie du livre (SNIPIL) et de l’UNTM jusqu’en 2005.

Car, pour lui, un syndicaliste ne prend jamais de retraite tant que les droits des travailleurs ne sont pas respectés. C’est ainsi qu’il continua à donner des conseils aux jeunes syndicalistes qui ont pris sa relève.
Oumar Siby naquît en 1940 à Goumbou, Cercle de Nara. Il fit des études primaires à Bamako et obtint son certificat d’études du cours élémentaire en 1956 à l’école de la Base aérienne de Bamako.

Il entra à l’Agence nationale d’information du Mali (ANIM) en 1961 comme documentaliste. Puis de 1962 à 1964, il fit des études de documentaliste à l’Institut africain pour le développement économique et social à Abidjan en Côte d’Ivoire.
En 1968, il part pour 6 mois de stage de formation en documentation en Ex-République démocratique Allemande (Ex-RDA). En 1970, il est nommé chef de la section photo de l’ANIM. Du fait de son abnégation au travail, il est décoré du Mérite national avec Effigie Abeille en 1973. La même année il bénéficie d’une seconde bourse de formation de deux ans.

Il revient avec le Brevet de qualification de l’Institut Herder de l’Université Karl Marx de Radebeul en ex-RDA.
En même temps qu’il gravit les échelons de l’administration, il s’illustre dans la lutte syndicale avec notamment les Bandiougou Bidia Doucouré, ancien secrétaire général du SNIPIL qui deviendra ministre des entreprises d’État en 1979. En 1981, Oumar Siby participe à Budapest en Hongrie à la 5è conférence consultative internationale du Syndicat de l’industrie graphique. Un voyage qui renforcera son talent de négociateur. L’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) le désignera régulièrement pour prendre part aux différentes discussions avec les partenaires sociaux, dont le gouvernement.

Oumar Siby est l’exemple du courage et de l’abnégation. De simple documentaliste au moment de son intégration à la Fonction publique, il gravira tous les échelons. Il devient successivement secrétaire de rédaction, puis rédacteur de l’information avant de terminer journaliste-réalisateur au moment de son départ à la retraite.

Youssouf DOUMBIA

Laisser une réponse