Paix et cohésion sociale : Des matériels pour les équipes de sensibilisation

0
172

Le gouverneur Biramou Sissoko (à droite) remet un équipement informatique à un bénéficiaire

Le Centre national de promotion du volontariat (CNPV) a organisé en fin de semaine dernière un atelier de capitalisation des activités du Projet de renforcement de la résilience sécuritaire et de la prévention des conflits intercommunautaires pour la cohésion sociale et la paix dans les Régions de Mopti et Ségou. Cette rencontre a été bouclée par une remise de matériels informatiques et roulants aux 7 communes d’intervention du projet dans le Cercle de Macina.
Les travaux étaient présidés par le chef de l’exécutif régional, Biramou Sissoko. C’était en présence du directeur national du CNPV, Seckou Oumar Coulibaly, des représentants du PNUD et plusieurs invités. Il s’agissait, à travers cette rencontre, de capitaliser les acquis à travers la documentation des expériences positives et leçons apprises par les bénéficiaires et partenaires de mise en œuvre du projet. La session a aussi permis de discuter des difficultés rencontrées et de réfléchir collectivement aux alternatives et mécanismes pour les surmonter.

Pour la mise en œuvre de ce projet, le CNPV a été soutenu par le PBF (un fonds commun propre aux Nations unies), le PNUD et l’ONU femmes afin de contribuer à une paix durable. Pour Oumar Touré, un des responsables de la mise en œuvre dudit projet, l’objectif est de contribuer à la restauration d’une paix durable dans la zone du projet. Il a souligné que le projet a recruté 65 volontaires communautaires pour la paix (VPC). Ce sont 13 mécanismes inter communautaires qui ont été mis en place ainsi que 13 laboratoires de la paix. Avec les VPC issus du terroir, des résultats probants ont été atteints dans le domaine de la prévention, la médiation et la conciliation.

À l’issue de la rencontre, ce sont 14 motos, autant d’ordinateurs, autant d’imprimantes multifonction et accessoires d’une valeur de 20,8 millions de Fcfa qui ont été remis aux collectivités, aux laboratoires de paix ainsi qu’à l’administration. Ce don, a indiqué le directeur national du CNPV, est destiné à appuyer les bénéficiaires dans leur quête pour la paix et la cohésion sociale. « Il s’agit de renforcer cette dynamique et de permettre aux bénéficiaires d’être plus opérationnels sur le terrain pour que la paix et la stabilité reviennent définitivement dans notre pays», a déclaré Seckou Oumar Coulibaly.
Le gouverneur de la Région de Ségou a remercié les donateurs et les initiateurs dudit projet. Pour Biramou Sissoko, ces équipements aideront les bénéficiaires dans leur travail de sensibilisation. Ils permettront aussi d’assurer un suivi de ce programme, dont les résultats sont perceptibles. Il a invité les bénéficiaires à faire bon usage des équipements remis.

Mariam A. TRAORÉ
Amap-Ségou

Laisser une réponse