Penny Mordaunt, secrétaire d’Etat à la Défense : « LE ROYAUME-UNI DÉPLOIERA BIENTÔT 250 ÉLÉMENTS DE MAINTIEN DE LA PAIX »

0
362

Penny Mordaunt a été reçue en audience par le président de la République

A l’occasion de la visite de la secrétaire d’Etat britannique à la Défense dans notre pays, l’ambassade de son pays nous a fait parvenir cette tribune dans laquelle elle explique les enjeux de son séjour

C’est un honneur et un privilège pour moi de m’être rendue au Mali pour la première fois, et je vous suis extrêmement reconnaissante du généreux accueil que vous m’avez réservé.
Au cours de mes premières conversations avec les Maliens de partout dans le pays, on m’a rappelé la simple vérité que les citoyens de nos deux pays partagent les mêmes ambitions : nous voulons la paix, la sécurité et la prospérité.
Toutefois, le Mali se heurte à de sérieux obstacles qui l’empêchent d’atteindre ces objectifs. Nous connaissons tous les dommages causés par les terroristes, les groupes criminels et les bandits dans certaines régions du pays. Nous savons également que ces problèmes sont de nature mondiale et ne s’arrêtent pas aux frontières nationales. Il est donc important qu’en tant que bons voisins nous puissions nous entraider et nous soutenir mutuellement.
La situation sécuritaire au Mali est complexe, transfrontalière et exacerbée par la criminalité transnationale, il est donc dans notre intérêt mutuel de l’aborder côte à côte, ensemble, ici au Mali.
C’est pourquoi, mon pays travaille déjà avec des partenaires internationaux pour renforcer la capacité des forces de sécurité du Mali et du G5 Sahel, pour partager des idées et des connaissances, pour aider à lutter contre l’extrémisme violent et, en définitive, pour améliorer la sécurité de millions de personnes dans ce pays. Nous avons également aidé de nombreux Maliens – injustement pris au milieu d’un conflit – à obtenir de la nourriture à suffisance et à conserver l’accès aux services de base fondamentaux tels que les écoles et les centres de santé. En effet, l’année dernière, le peuple britannique a contribué à hauteur de 30 millions de livres sterling pour venir en aide aux personnes touchées par l’insécurité, la pauvreté et le changement climatique au Mali.

Avec cet appui, le Royaume Uni réaffirme son soutien à notre pays

Cependant, je pense qu’un partenariat encore plus étroit entre le Mali et le Royaume-Uni est dans le meilleur intérêt de tous. C’est pourquoi, je suis ravie d’annoncer que le Royaume-Uni déploiera bientôt 250 éléments de maintien de la paix de classe mondiale pour se joindre à la Minusma. Ils mèneront des activités de reconnaissance pour fournir des informations précieuses à la Minusma et lui permettre d’opérer dans des zones difficiles d’accès.  Le contingent britannique contribuera à un environnement plus sûr pour la population malienne. Nous espérons que cela améliorera également la sécurité et la sûreté des autres troupes déployées au Mali, favorisant ainsi le rétablissement de l’ordre public, l’amélioration de la sécurité pour tous les civils maliens et la promotion de leurs droits humains.
En tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU et sixième plus important contributeur aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, le Royaume-Uni est déterminé à défendre les efforts visant à rendre les opérations de maintien de la paix aussi efficaces que possible.  Il s’agit notamment d’augmenter le nombre de femmes soldats de la paix, qui peuvent servir de modèles pour inspirer les femmes et les filles à revendiquer leurs propres droits et à s’engager davantage dans les processus de paix.
Et ceci est particulièrement important au Mali. Lors de mes entretiens avec Son Excellence le Président Ibrahim Boubacar Keïta et le Premier Ministre Boubou Cissé, nous avons discuté de l’importance de renforcer la Minusma pour qu’elle puisse apporter ces améliorations essentielles – accélérer la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, signé à Alger il y a quatre ans et élaborer une stratégie politique pour remédier à la détérioration de la sécurité dans le Centre. Après trop de conflits et de souffrances, le peuple malien mérite que des progrès soient réalisés.
En apportant ce soutien militaire à la Minusma – seulement la deuxième opération de maintien de la paix de l’ONU que nous ayons soutenu en Afrique – le Royaume-Uni affirme avec force que nous sommes aux côtés du peuple malien.

Laisser une réponse