Politique et propos subversifs : la Cour constitutionnelle rappelle les principes

0
1110

La Cour constitutionnelle a publié un communiqué, ce lundi, relatif à la situation qui prévaut actuellement sur la scène politique nationale. Dans son message, la haute juridiction « constate avec regret que des partis politiques et Mouvements, au mépris des dispositions constitutionnelles, légales et de l’orthodoxie républicaine diffusent sur les réseaux sociaux et dans les médias des propos insurrectionnels, subversifs, séditieux appelant à la démission du président de la République ».

On peut aussi  lire dans le document que la haute juridiction condamne « des agissements attentatoires à la cohésion sociale » et s’insurge contre « toutes velléités de remise en cause de la forme Républicaine et la laïcité de l’Etat ». Aussi, la Cour rappelle-t-elle l’obligation faite à toute personne habitant le territoire du Mali de respecter en toute circonstance la Constitution. « Le Mali est une République indépendante, souveraine, indivisible, démocratique, laïque et sociale », soulignent les 9 sages dans leur communiqué.

La Cour, poursuit le communiqué, engage le Gouvernement à faire respecter scrupuleusement, la loi sur les associations et la charte des partis politiques. Pour la Cour constitutionnelle, les partis politiques ne doivent pas porter atteinte à la sécurité et à l’ordre public.

« La Cour constitutionnelle réaffirme sa détermination à poursuivre sereinement sa mission constitutionnelle dans le seul intérêt du peuple malien », souligne la haute juridiction.

La réaction de la Cour constitutionnelle fait suite à l’annonce d’une manifestation programmée pour le vendredi prochain par divers partis politiques et mouvements associatifs. Ce regroupement entend protester contre ce qu’il appelle la mauvaise gouvernance et la mauvaise gestion des crises que traverse le pays.

M. TOURÉ

Laisser une réponse