Pomme de terre au Mali: Le conseil régional de Sikasso réalise sept hangars de stockage

0
117

L’ouvrage a coûté plus de 44 millions de Fcfa

Le Conseil régional de Sikasso dans le cadre du Programme d’appui aux filières agropastorales (PAFA) a réalisé sept hangars de stockage améliorés pour la conservation de la pomme de terre de consommation dans sept villages de la région. Selon les producteurs, après la campagne de la pomme de terre, la conservation posait beaucoup de problèmes et de dégâts.

Pour pallier à cette situation, le Conseil régional a donc initié la réalisation des hangars de conservation qui ont coûté plus de 44 millions dans les villages de Doumanaba, Brémabougou, Vamarabougou, Samogossoni, M’Pègnèsso, Zangaradougou et Zianso.

Selon le chef de division développement rural, aménagement du territoire et planification du Conseil régional Mme Mariam Camara, la réalisation de ces hangars permettra de stocker et d’améliorer la conservation de la pomme de terre de consommation. Pour elle, le choix des sites des 7 hangars a été fait par une commission ad’ hoc composée, entre autres de la Fédération des producteurs de pomme de terre et des unions de coopératives de producteurs affiliées à Sikasso.

C’est dans ce cadre, a-t-elle ajouté, que la commission a sélectionné les gros villages producteurs de pomme de terre pour expérimenter les hangars de stockage, dont chacun peut contenir 2 tonnes de pomme de terre. Grâce à ce procédé qui ne génère pas d’autre coût, car les hangars sont installés sous de grands arbres, dont les feuillages régulent la température ambiante.

Ainsi donc la pomme de terre sera disponible en toutes saisons et à des prix abordables à Sikasso. Cela évitera, selon les responsables du Conseil régional, les dégâts énormes de pourrissement et de mévente de ce produit tant recherché. Une mission régionale conduite par le 2e vice-président du Conseil régional Samba Sanogo et comprenant les représentants des services techniques de la collectivité et de l’état ont procédé à la réception provisoire des dits hangars du 8 au 10 septembre dernier.

Au cours de la mission, il s’agissait de vérifier si les travaux ont été exécutés selon les règles de l’art et selon les dispositions contractuelles et formuler au besoin des réserves avant la réception définitive. La mission a démarré par Doumanaba et les réserves formulées étaient relatives aux cases de stockage construites en banco sans soutien en ciment pour la résistance de l’ouvrage.

La délégation a formulé plusieurs réserves pour la consistance des hangars et du grillage qui entoure l’ouvrage. Rappelons que chaque hangar doit pouvoir conserver plus de 2 tonnes de pomme de terre.

Quant aux travaux de construction du hangar de Samogossoni, plusieurs réserves ont été formulées car en dehors du hangar, les cases de stockage n’ont pas été construites et l’intérieur n’a pas non plus été aménagé.

La commission régionale a noté le non achèvement des travaux de construction des hangars dans les autres localités, notamment M’pègnèsso, Zangaradougou, Zianso Vamarabougou. L’entrepreneur chargé des travaux (SARNE BTP SARL), s’est engagé à terminer les travaux avant la réception définitive.

Fousseyni
DIABATÉ
Amap-Sikasso

Laisser une réponse