Préparatifs des législatives à Ségou : Sur la bonne voie

0
106

Photo d’Archives

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah, a dirigé, vendredi dernier, une réunion d’information au gouvernorat de Ségou portant sur les préparatifs des élections législatives prochaines. C’était en présence des maires des différents cercles de la région, des chefs de services régionaux, des préfets, des chefs traditionnels et des membres de la société civile,
Dans ses propos introductifs, le gouverneur de la Région précisera que Ségou est à jour par rapport au chronogramme établi et que le matériel électoral est présent dans tous les Cercles.
Au plan sécuritaire, Biramou Sissoko a souligné que le cadre d’ordre établi par les Forces de défense et de sécurité a été transmis aux plus hautes autorités afin d’être examiné et retenu pour qu’au moment des élections, nos soldats soient déployés pour permettre aux électeurs d’effectuer leur devoir civique. Les candidatures enregistrées, a-t-il indiqué, sont au nombre de 51, dont 13 émanant des partis politiques, 35 des groupements politiques et 3 des indépendants.
S’exprimant à son tour, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a, d’abord, rappelé que c’est le Dialogue national inclusif (DNI) qui, dans sa sage décision, a instruit de doter le pays d’un nouveau Parlement au plus tard le 2 mai 2020.
Parlant des actions menées sur le plan national, Boubacar Alpha Bah a rappelé qu’avant la convocation du collège électoral, un chronogramme a été produit et les membres du cadre de concertation ont été convoqués. Après cette étape, une rencontre regroupant les représentants de tous les organismes internationaux, les ambassadeurs accrédités dans notre pays, les partenaires techniques et financiers a eu lieu autour des actions engagées dans les préparatifs du processus électoral. Selon le chef du département de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, les uns et les autres se sont exprimés et ont demandé que d’importantes mesures soient prises notamment en ce qui concerne le problème des assesseurs, la gestion des procurations lors des votes et enfin, que le fichier électoral soit audité.
À ce propos, le ministre Boubacar Alpha Ba dira que cette étape a été franchie et le fichier électoral a été transmis au Premier ministre. Concernant les cartes d’électeur biométriques, il révélera que la Direction générale aux élections (DGE) est actuellement en train de les imprimer.
L’année 2020 sera marquée par différentes réformes qui émanent des résolutions du DNI. À ce propos, le ministre Boubacar Alpha Bah a évoqué la tenue des votes dans 147 circonscriptions électorales pour l’élection des députés à l’Assemblée nationale, l’organisation du referendum pour la révision de la Constitution, la relecture de certains articles de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger et le retour de l’administration sur le terrain.
Par ailleurs, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation annoncera qu’à partir du 16 mars prochain, le travail d’opérationnalisation des nouvelles régions débutera.
Aussi, après l’élection référendaire, il est prévu le renouvellement des conseillers de cercle et des assemblées régionales. Après l’intervention du ministre Boubacar Alpha Bah, les forces vives de Ségou ont, tour à tour, pris la parole pour évoquer un certain nombre de préoccupations ayant trait à la sécurisation des candidats, des lieux de vote et la prise en compte des nouveaux majeurs.
En réponse, le ministre a rassuré que toutes les dispositions seront prises pour que les citoyens effectuent leur devoir civique. S’agissant de la situation des nouveaux majeurs, il a expliqué que ces derniers sont automatiquement pris en compte sur le fichier électoral.

Mamadou SY
Amap-Ségou

Laisser une réponse