Présidence du CNPM : Mamadou Sinsy Coulibaly Poursuit sa croisade Contre la mauvaise gouvernance

0
158

Les groupements professionnels et les conseils patronaux des régions membres du Conseil national du Patronat du Mali (CNPM) soutiennent Mamadou Sinsy Coulibaly, le président sortant. L’information a été donnée mercredi dernier au cours d’une conférence presse organisée, au siège du Patronat, par le candidat à sa propore succession. Mamadou Sinsy Coulibaly était entouré, pour la circonstance, de nombreux patrons notamment Cyril Achkar, Bréhima Amadou Haïdara.

La décision de soutenir la candidature du président sortant a été prise lors d’une rencontre tenue le mardi 15 septembre sur les préparatifs de l’assemblée générale élective prévue le 26 septembre 2020. Lors de cette réunion, les groupements professionnels et les conseils patronaux des régions membres du CNPM ont, dans une déclaration signée par la majorité des membres du bureau sortant, proposé la reconduction du président Sinsy Coulibaly pour un second mandat. La rencontre a également décidé du maintien des anciens membres du bureau ayant fait preuve de disponibilité et d’engagement dans les combats menés par le secteur privé.

Parlant de la liste de candidature conduite par Mamadou Sinsy Coulibaly, Sidi Dagnoko a souligné qu’il s’agit d’une liste crédible, légitime, représentative de l’essentiel des secteurs qui animent l’activité économique du Mali. «Nous avons un style très différent. Nous avons opté pour la retenue, la sobriété, passer le message essentiel aux personnes concernées en leur donnant les arguments qui leur permet de faire un choix responsable», a-t-il affirmé.

Rappelons que la liste de candidature conduite par Mamadou Sinsy Coulibaly comprend 27 membres.

Concerant le bilan du président sortant, les différents intervenants ont indiqué que l’amélioration du climat des affaires, les négociations engagées avec les pouvoirs publics à l’occasion des différentes éditions de la Rentrée économique du CNPM ont permis notamment la réduction de la pression fiscale de 4% sur les entreprises formelles à travers la suppression de la Taxe emploi jeunes (TEJ) et la Taxe formation professionnelle (TFP). Ils ont souligné aussi la préférence accordée, par le décret n° 2018-0473/P-RM du 28 mai 2018, aux PME nationales pour les marchés publics dont les montants sont en dessous des seuils communautaires.

Dans le cadre de sa mission d’assistance et d’appui, le bureau sortant a aussi accompagné les groupements professionnels et les entreprises dans leur fonctionnement à travers notamment la construction et l’équipement des sièges des Conseils patronaux de région de Sikasso, Ségou et Mopti. Il y a aussi l’octroi de subventions aux activités et pour les études.

Le bureau sortant a fait du CNPM un acteur majeur sur l’échiquier national. En témoigne l’instauration d’une rencontre de haut niveau dénommée «Rentrée économique du CNPM». Qui est devenue un cadre privilégié de discussion des préoccupations essentielles du secteur privé et de proposotions de reformes susceptibles de résoudre les problèmes existants. «Les journées de l’entreprise» sont également à mettre à l’actif du président sortant.

Sur le plan international, le CNPM s’est impliqué dans la création de l’Union des patronats du G5-Sahel (UPAS), dont il assure désormais la vice-présidence. En collaboration avec le Mouvement des entreprises de France (Medef), la Patonant malien a organisé un forum économique en marge du sommet Afrique-France en 2017 à Bamako.

Prenant la parole, Mamadou Sinsy Coulibaly a particulièrement remercié l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEF-Mali) qui s’est engagée à payer, quelle que soit la durée de la transition et des sanctions, les salaires, les pensions et l’AMO sans intérêt pour le compte de l’Etat.

S’il est réélu, Mamadou Sinsy Coulibaly entend poursuivre le chantier déjà entamé et continuer à œuvrer pour la bonne gouvernance, la concurrence loyale entre les entreprises et pour la promotion du savoir-faire malien.

Aminata Dindi SISSOKO

Laisser une réponse