Prévisions saisonnières : L’hivernage connaîtra un démarrage précoce à normal

0
520

Les météorologues prodiguent des conseils utiles pour les usagers

L’Agence nationale de la météorologie informe que la saison des pluies 2020 serait humide avec un démarrage précoce à normal, une fin tardive à normale, des séquences sèches plus courtes en début et fin de saison. Des écoulements globalement supérieurs à moyens sont attendus dans les bassins des fleuves Niger et Sénégal. La même source indique, qu’il est prévu, pour la période de mai-juin-juillet 2020, des quantités de pluies globalement proches des cumuls moyens de la période 1981-2010 sur l’ensemble du pays excepté la Région de Sikasso, les Cercles de San et Mopti qui enregistreront des cumuls pluviométriques supérieurs aux valeurs moyennes.

Pour la période de juin-juillet-août 2020, des quantités de pluies supérieures ou équivalentes aux cumuls moyens de la période 1981-2010 dans les Régions de Kayes, Nioro du Sahel, Koulikoro, Dioïla, Sikasso, Ségou, Mopti et le Sud des Régions de Tombouctou, Gao et Ménaka. Les Régions de Kidal et Taoudénit et le Nord de celles de Tombouctou, Gao et Ménaka enregistreront des cumuls pluviométriques moyens. Pour la période de juillet-août-septembre 2020, des quantités de pluies excédentaires ou équivalentes aux cumuls moyens de la période 1981-2010 dans les Régions de Kayes, Nioro du Sahel, Koulikoro, Dioïla, Sikasso, Ségou, Mopti et le Sud des Régions de Tombouctou, Gao et Ménaka.

Par ailleurs, les dates de début de saison des pluies 2020 seront précoces à normales dans les Régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Ménaka, le Sud des Régions de Tombouctou et Gao ainsi que dans le Cercle de Nioro du Sahel. Elles seront normales dans les Régions de Kayes (excepté Nioro du Sahel), Kidal, Taoudénit et le Nord de celles de Tombouctou et Gao. Par contre, les dates de fin de saison des pluies 2020 seront tardives dans les Régions de Mopti (excepté Youwarou), Ménaka, au Sud-Est des Régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou et au Sud de celles de Tombouctou et Gao. Ailleurs, elles seront normales.

En outre, les séquences sèches de début de saison seront courtes dans la Région de Ménaka, l’Est de celles de Ségou et Mopti, le Sud-Est de Tombouctou et le Sud de Gao et normales dans le reste du pays. Par contre, les séquences sèches de fin de saison, seront courtes à normales sur l’ensemble du pays. En ce qui concerne la réduction des principaux risques, certaines mesures s’avèrent nécessaires notamment, face au risque d’inondation, aux risques phytosanitaires et d’insécurité alimentaire, au risque de poches de sécheresse et face au risque sanitaire.

Il est recommandé d’éviter l’occupation anarchique des zones inondables, en particulier dans les zones urbaines et de suivre de près les seuils d’alerte dans les différents sites à haut risque d’inondation, de ne pas semer dans les bas-fonds, les cultures sensibles à la stagnation de l’eau. Et aussi, de renforcer la surveillance de l’invasion acridienne et de maintenir la vigilance contre les autres ravageurs et aux producteurs ruraux d’informer les autorités en charge de ces questions dès les premières apparitions.

Il est également conseillé de sensibiliser les populations sur les maladies climato-sensibles, en collaboration avec les services de la météorologie, de l’hydrologie et de la santé, de vacciner les populations et les animaux et d’encourager l’utilisation de moustiquaires.

Synthèse
Makan
SISSOKO

Laisser une réponse