Projet « Donko ni Maaya » : Inciter les jeunes au débat sur la gouvernance

0
234

Le projet GIZ « Donko ni Maaya – prévention de crise et renforcement de la cohésion sociale à travers la promotion du secteur de la culture au Mali » a remis des équipements à cinq centres culturels du District de Bamako. La cérémonie s’est déroulée la semaine dernière, en présence du ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, de l’ambassadeur d’Allemagne dans notre pays, Dr Dietrich Fritz Reinhold Pohl, et de la directrice des programmes de Donko ni Maaya , Magali Moussa.
Le projet GIZ est financé par le ministère fédéral des Affaires étrangères d’Allemagne. Il avait lancé un appel à propositions pour permettre aux centres culturels de bénéficier d’un appui afin de contribuer, via la production et la diffusion d’initiatives culturelles, à la participation accrue des jeunes au débat sur la gouvernance, le vivre ensemble et la paix dans notre pays. Cinq centres culturels, notamment le complexe culturel Blonba, le centre culturel Tumast, le centre Soleil d’Afrique, le centre culturel Acte Sept et l’espace culturel la Gare ont été retenus. Ceux-ci ont reçu des équipements de scène, des appareils de sonorisation, d’éclairage et de musique, mais aussi de groupes électrogènes, entre autres.
La ministre de la Culture a indiqué que le projet a été financé à hauteur de 2, 5 millions d’euros, soit un peu plus de 1,6 milliard de Fcfa, et participe à la promotion des entreprises culturelles pour conforter l’industrie culturelle dans notre pays. Ce qui permettra d’accroître sa contribution au développement durable du pays conformément à la vision du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, Champion de l’Union africaine pour la culture, les arts et le patrimoine. « Les peuples ne se nourrissent pas que de pain seulement, mais aussi de culture », a-t-elle relevé la ministre. L’ambassadeur allemand a souligné que la culture est un facteur de vivre ensemble, que par conséquent il est important de promouvoir des espaces de production et de diffusion culturelle qui seront des espaces d’expressions libres pour développer l’esprit de citoyenneté. Il a rappelé la fierté de son pays à accompagner l’initiative. Magali Moussa a expliqué que l’objectif est de contribuer à la professionnalisation des centres culturels pour qu’ils puissent offrir au public bamakois en particulier et du Mali en général une meilleure musique, des pièces de théâtres intéressantes, des échanges culturels passionnants, a-t-elle révélé.
Le représentant des centres culturels bénéficières, Drissa Samaké, a témoigné de sa gratitude au gouvernement pour ce partenariat. Il a aussi déclaré que les équipements seront d’un apport non négligeable pour l’atteinte des objectifs avant de rendre hommage à l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne, à travers la Coopération allemande pour l’initiative.
Aïda Beïdy
SOUMARÉ

Laisser une réponse