Projet Gestion intégrée des risques à Mopti : LES ACTEURS DE MISE EN ŒUVRE FONT LE BILAN

0
204

Le conseiller aux affaires économiques du gouverneur de Mopti, Ousmane Diallo a présidé à la fin du mois de juin les travaux de l’atelier bilan de redevabilité sur la Gestion intégrée des risques (GIR) dans les bassins du Niger, du Sourou et du fleuve Sénégal. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet « Gestion intégrée des risques » (D-GIR) des partenaires pour la résilience PFR/SP-Mali. Ces partenaires sont composés de Wetlands International, Care International, Croix-Rouge malienne, Croix-Rouge centre du climat et la Croix-Rouge néerlandaise. La rencontre s’est déroulée en présence de Dr Clotaire Tapsoba, représentant pays de la Croix rouge néerlandaise au Mali, Ousmane A. Haïdara, coordinateur national PFR et Souleymane Katilé, superviseur PfR/Care-Mali Sévaré.
La journée a été marquée par une présentation du programme PFR/GIR par Souleymane Katilé et les acquis du projet par le coordinateur PFR-CRM Ousmane A. Haïdara. Il a aussi présenté l’initiative de la mise en place d’une plateforme virtuelle de gestion des stocks de contingence et d’une flotte téléphonique pour la gestion du système d’alerte.
Souleymane Katilé a rappelé que le projet D-GIR financé par le Royaume des Pays-Bas pour 5 ans (2016-2020) a pour but de rendre plus résilients les ménages vulnérables des pêcheurs, éleveurs et agriculteurs vivant dans les zones humides des bassins du Niger, du Sourou et du Sénégal. Vue de permettre une croissance économique inclusive durable et une préservation des écosystèmes. Il se focalise pour ce faire sur les axes que sont le dialogue/plaidoyer, le renforcement des capacités pour influencer les pratiques, les politiques et les investissements.
Le projet a, entre autres, organisé durant la période de référence, 5 fora GIR au niveau cercle (Mopti, Bankass, Youwarou) et les régions de Mopti et Kayes, inventorié plus de 568 organisations communautaires de base (OCB) dans les cercles de Mopti, Djenné et Bankass (pêche, agriculture, élevage, exploitation forestière et AGR) et élaboré leur plan de renforcement. La gestion des connaissances et apprentissage a porté sur la diffusion du plan ORSEC national et régional de Mopti et la simulation des différents plans de contingence régionale, l’élaboration de la convention locale de pêche de Djenné et Mopti, l’appui financier à l’organisation de la Journée mondiale des zones humides (JMZH). La rencontre a été mise à profit pour informer les acteurs de la GIR sur l’initiative d’une plateforme virtuelle de gestion de stocks de contingence et d’une flotte téléphonique pour la gestion du système d’alerte. Une initiative qui, selon Clotaire Tapsoba, permet de promouvoir une synergie de collaboration, dans la préparation et la réponse aux catastrophes, entre les différents intervenants à travers le système de gestion des ressources. Ousmane Diallo a remercié le Royaume des Pays-Bas à travers le consortium partenaires pour la résilience PFR/SP pour son accompagnement constant pour le développement du Mali et la région de Mopti.

Dramane  COULIBALY
AMAP-Mopti

Laisser une réponse