Projet «USAID/Mali-Sira»: SIX ENSEIGNANTS PERFORMANTS DU CAP DE KATI PRIMÉS

0
1340

Ces enseignants ont bénéficié d’un dictionnaire monolingue en bamanan


Le Projet «USAID/Mali-Sira» a démarré en 2016 avec 100 enseignants performants, dont 35 femmes, dans ses zones d’intervention de Koulikoro, Sikasso, Ségou et de Bamako. Ces pédagogues ont été choisis sur des critères précis : engagement, savoir-faire, professionnalisme, techniques et stratégies d’apprentissage, apprentissage de la lecture-écriture de qualité en bamanankan aux élèves.
Le 5 juillet dernier à l’Hôtel Radisson Blu, 25 enseignants excellents ont reçu des prix. Le mardi dernier à l’Ecole fondamentale de Noumorila à Kati, 6 autres enseignants performants, dont 2 femmes de 2è année du Centre d’animation pédagogique (CAP) de Kati, ont été primés.
La cérémonie était coprésidée par la vice-présidente du Centre d’éducation pour le développement (EDC), Mme Nancy Devine et le directeur de l’Académie d’enseignement de Kati (DAE), Diakardia Coulibaly.
Outre un certificat de reconnaissance, chacun des enseignants a bénéficié d’un dictionnaire monolingue en langue nationale «bamanankan» et de 3 pagnes «USAID-Mali-Sira». Reconnaissant que le projet a facilité le travail des enseignants, la porte-parole des récipiendaires, Mme Cissé Assétou Doumbia, a invité ses collègues à bien appliquer les méthodes du projet afin de renforcer davantage l’enseignement, l’apprentissage, la lecture-écriture en bamanankan.
Le directeur du CAP de Kati, Ousmane Hamidou Diakité, a rappelé que «USAID-Mali-Sira» a démarré ses activités à l’Académie de Kati par la formation des formateurs et des directeurs d’école en leadership. Il y a eu, ensuite, la formation des maitres aux mots décidables, la dotation des enseignants, et des élèves en matériels didactiques, le recyclage des conseillers pédagogiques (CP), des directeurs d’écoles et enseignants. M. Diakité a également reconnu que ces renforcements de capacités ont permis de bien outiller les enseignants en termes de compétence et d’approche équilibrée mais aussi de rehausser le niveau des apprenants. L’amélioration de la qualité de l’apprentissage, de la lecture-écriture, pense le DAE de Kati, est fondamentale pour toute connaissance académique.
Selon Diakardia Coulibaly, le projet «USAID-Mali-Sira» est la voie d’accès à la connaissance académique à travers l’approche équilibrée et des mots décidables. «Nous sommes satisfaits du niveau de nos enfants des classes d’initiation en lecture-écriture. Nous remercions les agents et responsables du projet pour leur implication dans la formation et le suivi-évaluation de nos maitres», s’est-il réjoui, ajoutant que la formation des enseignants de 1ère et 2ème année en cours a un double objectif: le renforcement des capacités des CP, des directeurs d’écoles, des enseignants et l’amélioration de l’apprentissage lecture-écriture des élèves des 1ère et 2ème années des écoles publiques et communautaires.
Le directeur par intérim du bureau de l’Education de l’USAID a félicité les enseignants et estimé que sans eux, il n’y a pas de sens à la vie et au développement. La formation est très bonne mais le réinvestissement de la formation est encore meilleure, a indiqué Amadou Traoré.
La vice-présidente de EDC a déclaré que les résultats probants de l’évaluation à mi-parcours des élèves de 2ème année en lecture témoignent de tout l’effort fourni par le corps enseignant pour faire des élèves des 1ère et 2ème années des lecteurs autonomes et fluides. «Ma présence au Mali à la suite de celle du directeur général de EDC, en juin dernier, dénote de toute l’importance que nous accordons au peuple malien, à l’éducation et aux expériences riches que nous sommes en train de vivre avec le Projet «USAID-Mali-Sira» et d’autres», a souligné Mme Nancy Devine.
La remise des prix aux enseignants méritants était couplée au lancement de la formation de 11.566 pédagogues, chargés de cours en 1ère et 2è années. Parmi eux figurent 3.978 directeurs d’écoles, 3.726 enseignants de 1ère année et 3.862 enseignants de 2ème année. La formation prend fin le 19 septembre prochain.
Sidi Y WAGUÉ

Laisser une réponse