Promotion de la planification familiale : DES JOURNALISTES PRIMÉS

0
1165

Sept (7) journalistes ont reçu des distinctions, mercredi dernier, pour leur production sur la promotion de la planification familiale (PF). Il s’agit de Mme Ramata Tembely du journal «L’Indépendant» et Oumar Coulibaly de la presse en ligne qui ont reçu le premier prix. Le deuxième prix a été décerné à Mme Mariam Coulibaly du journal «Les Echos», Abdoulaye Diallo de la radio «Donko FM» et le troisième prix est revenu à Drissa Kayentao du journal « le Confident », Issouf Koné de «L’Expresse de Bamako» et Toumani Kéita de «Nieta TV».
Ce concours de la meilleure production médiatique entre dans le cadre de la la 14ème édition de la campagne nationale de la promotion de la planification familiale. L’objectif visé était de contribuer à une meilleure amélioration de l’environnement habilitant à l’acceptation de la PF et à l’utilisation des services y afférents. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée à la Maison de la Presse en présence de la directrice nationale de la Santé, Mme Doucouré Mariam Diarango et du représentant de l’USAID Issiaka Daffé, directeur du projet KJK (Keneya jemu kan).
Ce dernier a révélé que son organisation accompagne le gouvernement pour promouvoir la planification familiale en vue du bien être de la famille. C’est pour relever les indicateurs dans ce domaine qu’une campagne nationale de promotion PF est ouverte pendant un mois. Ce concours s’inscrit dans ce sens en vue de toucher une grande majorité de la population. Il a souligné que la presse occupe une très grande place pour influencer les décideurs politiques à tous les niveaux, orienter les politiques de santé publiques. «La presse est un puissant levier favorable sur la santé et surtout la planification familiale en contribuant à l’adoption de bons comportements», a dit Issiaka Daffé, avant d’ajouter qu’une seule publication peut inciter un individu à agir.
Mme Doucouré Mariam Diarango est également du même avis. Elle soutient que grâce à la presse la campagne de PF impulsera un changement individuel, communautaire et politique. Pour elle, aucun projet ou programme d’une grande envergure n’atteindra son objectif sans l’appui de la presse. «C’est difficile que les pays atteignent leurs objectifs sans la presse», a-t-elle affirmé. Le représentant des récipiendaires Abdoulaye Diallo a remercié les organisateurs pour cette initiative. Il a invité les décideurs à investir plus dans la presse pour plus de visibilité et l’atteinte des objectifs.
Fatoumata NAPHO

Laisser une réponse