Promotion de l’emploi à Bandiagara : L’ANPE SATISFAITE DES CONTRIBUTIONS

0
667

Promotion de l’emploi à Bandiagara : L’ANPE SATISFAITE DES CONTRIBUTIONS Le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), Ibrahim Ag Nock et le président du conseil d’administration de la structure se sont rendus à Bandiagara pour constater les réalisations faites par l’Agence dans le Cercle. Ils étaient accompagnés pour la circonstance du directeur régional de l’ANPE de Mopti Seydou Samaké, du 1er adjoint au préfet de Bandiagara Amadou Yacouba Diallo, du 2è adjoint au maire de Bandiagara Moussa Tembely. A Bandiagara, les membres de la délégation ont visité respectivement l’unité avicole de Jacques Togo, l’unité de fabrique de sachets d’eau potable de Bourama Djibo et l’ONG YAG TU de Mme Guindo Yaigueré Tembely dite « Fifi ». Au cours de cette visite, les membres de la délégation ont échangé avec les promoteurs de ces entreprises. Le directeur général de l’ANPE a saisi l’occasion pour remettre une moto-taxi au promoteur de l’unité de fabrique de sachets d’eau potable pour renforcer sa capacité. Ce geste appréiciable, selon le 1er vice-président du conseil d’administration, Moussa Kanouté contribuera à augmenter le chiffre d’affaires du bénéficiaire. Dans la ferme de Jacques Togo, mécanicien de formation, les membres de la délégation ont apprécié le progrès du jeune entrepreneur en matière d’aviculture, d’embouche bovine et de culture maraîchère. La directrice de l’ONG, Mme Guindo Yaiguéré Tembely a présenté à la délégation sa structure. Elle a détaillé les activités menées dans cette structure de 1997 à nos jours, qui emploie plus d’une centaine de jeunes salariés. Le directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock, impressionné par ces activités, a vivement félicité la directrice et a annoncé que l’Agence envisage de signer un protocole d’accord entre les deux structures dans les prochains mois. Selon lui, cette ONG pourvoyeuse d’emplois pourrait toujours solliciter la direction régionale dans la publication et le traitement des offres d’emploi. Il a ajouté que malgré les problèmes sécuritaires dans la Région de Mopti, le taux de satisfaction est de 55%. Ce taux ne pourrait être amélioré qu’avec une forte implication des autorités locales. Selon lui, ces chiffres sont encourageants, mais ils ne doivent pas occulter les défis qui se présentent en terme de demandes d’emploi. Toujours selon le directeur général de l’ANPE, sur 400 demandes enregistrées, 175 ont été satisfaites en placement. Les autorités locales et le conseil d’administration de l’ANPE ont apprécié ce qui a été fait par la direction générale et ont invité les bénéficiaires à redoubler d’efforts afin que d’autres jeunes puissent bénéficier de financements. La dernière étape de cette visite a été celle de l’unité de fabrique de savon semi-moderne de Mme Maïga Merebara Napo, dont le siège est à Sarema (commune de Socoura).
Oumar GUINDO
AMAP-Bandiagara

Laisser une réponse