Protection contre le coronavirus : Des kits offerts à trois gares routières de Bamako

0
118

Le ministre Ibrahima Aboul Ly a promis que ces kits seront installés dans toutes les gares routières

Les dons seront étendus à toutes les gares routières du Mali, a promis le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine

Mieux vaut prévenir que guérir. En guerre contre la pandémie du coronavirus, le gouvernement fait de la sensibilisation sur les bonnes pratiques d’hygiène l’une de ses armes. C’est pourquoi, le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Ibrahima Abdoul Ly, accompagné du président du Conseil malien des transporteurs routiers, Youssouf Traoré, a visité vendredi les gares routières de Sogoniko, Djikoroni-Para et Sougounin Koura.
En plus de la sensibilisation, la délégation a offert aux transporteurs des kits de lavage des mains au savon, du gel hydro-alcoolique et des masques de protection pour réduire la propagation du Covid-19.
Les matériels sanitaires remis à la gare de Sogoniko, première étape de cette visite, sont une donation du Conseil malien des transporteurs routiers. Ici, après avoir magnifié ce geste humain et citoyen, le ministre Ibrahim Abdoul Ly dira aux transporteurs de bien respecter les consignes sanitaires qui sont des moyens sûrs de se préserver du coronavirus. «Il faut se laver inlassablement les mains avec du savon, se saluer sans se serrer les mains, éviter les contacts, les attroupements», a-t-il invité, après avoir lui-même montré l’exemple en saluant les gens à distance.
Les transporteurs rencontrés se sont réjouis de cette visite et ont promis de suivre régulièrement toutes ces mesures qui nous épargnent du Covid-19. C’était aussi l’occasion pour eux de formuler des bénédictions pour que Dieu protège chaque Malien de ce fléau redoutable.
Aux gares routières de Djikoroni-Para et Sougounin Koura, environ trente kits, des cartons de savon, des masques de protection et des cartons de gel hydro-alcoolique ont été offerts par Ibrahim Abdoul Ly, qui a dit les avoir financés sur fonds propres.

À la fin de la visite, le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine a informé que ces dons seront étendus à toutes les gares routières du Mali. « Nous le ferons par étape. Nous avons commencé aujourd’hui avec les trois principales gares routières de Bamako. Cet exercice sera étendu à l’ensemble des gares routières du pays», a-t-il promis.
Le ministre Ly a, par ailleurs, demandé de veiller à la réduction du nombre de passagers dans les Sotrama, les cars urbains et interurbains, précisant que ces mesures, loin d’être contraignantes, sont faites uniquement pour sauver les vies humaines en attendant que la pandémie soit en dehors de notre pays et du monde entier.
Il a aussi annoncé que des concertations seront organisées pour partager les préoccupations du gouvernement avec les transporteurs.
Le président du Conseil malien des transporteurs routiers rappellera que depuis l’apparition du coronavirus, le ministère en charge des Transport a organisé une première réunion pour mettre en place une cellule de crise. À la deuxième réunion, des conseils fermes ont été donnés aux transporteurs pour qu’ils prennent toutes les dispositions sanitaires au niveau des gares où des rassemblements sont fréquents. «Dans la lutte contre le coronavirus, il est envisagé aussi de doter les gares de pistolets thermomètres. Nous allons former le personnel pour son utilisation», a-t-il annoncé.
Youssouf Traoré a indiqué que dans chaque gare routière de Bamako, il est prévu de donner au moins vingt kits. Outre les régions, il a assuré que ces actions seront élargies à des cercles comme Nioro, San et Koutiala.
Quant à l’affluence dans les gares, comme Sogoniko où il y a tous les jours au moins 2.000 voyageurs, le président du Conseil des transporteurs a assuré que la sensibilisation continuera pour que les transporteurs et les passagers se soumettent aux règles édictées par le gouvernement.

Lassana NASSOKO

Laisser une réponse