Prytanée militaire de Kati : DES RÉCOMPENSES AUX ÉLÈVES BRILLANTS

0
193

La 15è édition de la Journée de l’excellence du Prytanée militaire de Kati (PMK) s’est déroulée, jeudi dernier, dans l’enceinte de l’école. Elle était présidée par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Salif Traoré, en présence du chef d’état-major général adjoint des Armées, le général Souleymane Bamba, du commandant du PMK, le lieutenant-colonel Sadio Camara et de plusieurs attachés de coopération de défense.
Le Prytanée militaire de Kati est un établissement de cours préparatoire, moyen et secondaire, créé en janvier 1980. De nos jours, l’école reçoit plus de huit nationalités différentes. Pour cette édition de la Journée de l’excellence, il était question de décerner des prix d’encouragement à des lauréats qui ont affiché des résultats satisfaisants et même exceptionnels.
Dans son discours, le commandant de l’Ecole a d’abord rappelé que l’année scolaire 2018-2019 a été marquée par des sorties intempestives des élèves à l’instigation de l’AEEM, des rétentions de notes, la grève des syndicats d’enseignants, etc. Ces problèmes, s’est réjoui le colonel Sadio Camara, n’ont pas empêché le déroulement normal des activités au PMK, aussi bien du côté académique que militaire. Pour cela, il a salué la maturité professionnelle des enseignants et des encadreurs de l’établissement.
«Cette année, nos élèves du Prytanée ont amélioré leurs prestations, ont avancé d’un pas de plus et ont obtenu quelques résultats plus ou moins satisfaisants», s’est félicité le commandant de l’Ecole. Le PMK, poursuivra-t-il, a eu un taux de réussite de 100% au DEF 2018 contre un taux national de 69,78%. Il a aussi obtenu 73,91% au Bac 2018 contre un taux national de 28,52%. Il faut aussi signaler que lors des différents concours, inter-lycées et inter-académiques, organisés à l’échelle nationale, régionale, internationale, le Prytanée militaire de Kati a raflé 30 distinctions honorifiques. «Sachez qu’une partie du travail a été faite, mais pas la totalité. Le plus grand enjeu reste d’actualité car les dates des examens du DEF et du Bac sont fixées. Ce qui sous-entend des efforts supplémentaires à faire afin de terminer l’année en beauté. Comprenez que le prolongement de l’année, loin d’être une punition, devrait être une bénédiction pour vous, voire un atout pour mieux réviser, s’exercer et obtenir plus de mentions souhaitées », a conseillé l’officier supérieur.
Par ailleurs, retenons qu’en cette Journée de l’excellence, le prix de l’espoir a été décerné à l’élève de nationalité malienne, Adama Aldjouma Sidibé de la 9è année. Elle a reçu un ordinateur. Et le prix de l’excellence, doté d’une moto Djakarta, est revenu à l’élève de la terminale Teegawendé Raoul Isaac Tiendrebeogo du Burkina-Faso.
Il a obtenu une moyenne de 16,30. Quant au prix d’honneur, il est revenu à l’élève de la terminale, Joséphine Doussou Gnambélé du Mali qui a obtenu une moyenne de 16,40. Cette distinction est composée d’une moto Djakarta offerte par le Prytanée militaire accompagnée d’une somme de 500.000 Fcfa donnée par le chef d’état-major général des Armées, le général Abdoulaye Coulibaly et d’un montant de 250.000 Fcfa remise par le Directeur du matériel, des hydrocarbures et du transport des Armées, le général Moustaph Drabo.
Alou Badra
DOUMBIA

Laisser une réponse