Ramadan : La BDM respecte la tradition

0
152

Le coût total de cette donation s’élève à 10 millions de Fcfa

Des bœufs et des vivres ont été donnés au niveau des édifices religieux pour être partagés entre les familles nécessiteuses des quartiers

La BDM a renoué avec sa traditionnelle «Opération ramadan solidaire». L’édition 2020, lancée lundi, a concerné dix mosquées de Bamako qui ont bénéficié des largesses de la Banque. Il s’agit de la mosquée des 300 Logements du Quartier Mali, la mosquée Quartier-Mali-Torokorobougou, la mosquée Nimaga de N’Golonina, la grande mosquée de Bamako.

Auxquelles s’ajoutent la Zawiya de Dar-salam, la mosquée Kalapo de Hamdallaye, la mosquée Fula Misiri de Djélibougou, deux mosquées de Daoudabougou, et la mosquée du quartier Zerny à Yirimadio. Chacune d’elles a reçu un bœuf d’une valeur estimée à 400.000 Fcfa, 200 kilos de riz, 250 kilos de sucre, 40 litres d’huile et une enveloppe de 150.000 Fcfa. Le coût total de cette donation s’élève à 10 millions de Fcfa.

à la mosquée des 300 Logements, première étape de ce périple à travers les deux rives de Bamako, le secrétaire général de la Banque de développement du Mali, Cheick Fantamady Keïta a expliqué que ces dons visent à permettre aux fidèles musulmans de se consacrer à l’adoration. Pendant ce mois de ramadan, et plus particulièrement lors de la célèbre nuit de Layilatoulkhadre autrement appelée la nuit du destin, a-t-il précisé.

« Nous voulons aussi que les gens fassent des bénédictions pour la paix dans notre pays qui est éprouvé par l’insécurité et la pandémie du coronavirus », a souhaité Cheick Fantamady Keïta.

Ces messages et ces gestes ont été bien appréciés par les imams et les comités de gestion des mosquées. En recevant les dons, les responsables des lieux de culte bénéficiaires ont tous formulé des bénédictions pour la prospérité de la BDM dans un Mali stable et libéré du coronavirus. Ainsi, l’imam Elhadji Cheick Malick Diallo de la mosquée des 300 Logements dira que l’Islam, en plus du jeûne et de la prière, recommande la pratique des bonnes actions, que peuvent être la générosité et la solidarité.

Et durant le mois de ramadan, toute action est multipliée par le Seigneur, rappelle-t-il, ajoutant que ces vivres vont réjouir beaucoup de musulmans et familles démunies qui pourront bien préparer le ramadan. à la grande Mosquée de Bamako, l’imam Koké Kallé s’est aussi réjoui de cette action citoyenne et pieuse que la BDM réitère chaque année. Il a aussi prié pour la continuité de cette «Opération ramadan solidaire».

Le secrétaire général de la Banque de développement du Mali, Cheick Fantamady Keïta a rappelé que l’année dernière il y a eu une opération similaire. «Nous avons imploré Dieu pour qu’il nous donne la force et les moyens nécessaires pour pouvoir répéter cette opération. Et nous sommes là aujourd’hui grâce à Lui», a-t-il déclaré.

Pour lui, ces dons s’expliquent d’une part par le caractère citoyen de la Banque, qu’il considère comme étant faite pour le Mali et qui place les Maliens au cœur de toutes ses interventions. Et d’autre part, ils s’inscrivent dans le cadre du ramadan, qui est un mois de solidarité, de don de soi et de dévotion, a-t-il renchéri.

Rappelons que dans le cadre du fonds de lutte contre le coronavirus, la BDM S.A a apporté un soutien précieux de 100 millions de Fcfa. à cela est venu s’ajouter le don fait par les actionnaires de la BDM à l’état pour un montant de 1,300 milliard de Fcfa.

Lassana NASSOKO

Laisser une réponse