Recrutement des enseignants volontaires : Le dépôt des dossiers de candidature a bel et bien débuté

0
1688

Une rumeur persistante tente de faire croire que le Collectif des sortants des Instituts de formation des maîtres (CS-IFM) a décliné l’offre du gouvernement de recruter 15.300 enseignants volontaires. Il s’agit d’une fausse information.

Hier, nous avons approché le premier responsable du Collectif, Issa Dembélé. Celui-ci explique ne pas s’opposer au dépôt des dossiers de candidature des membres de son organisation. Mais il émet clairement le vœu de voir intégrer les sortants des Instituts de formation des maîtres (IFM) à la Fonction publique des collectivités.

Le recrutement doit être organisé par le ministère de la Jeunesse et des Sports, en collaboration avec celui de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Quant au Centre national de promotion du volontariat (CNPV), il s’occupe de la gestion et du suivi du recrutement des enseignants volontaires, les Académies d’enseignement et les Centres d’animation pédagogique (CAP) reçoivent les dossiers de candidature.
Au CNPV, un agent confirme que le dépôt des dossiers de candidature des enseignants volontaires continue au niveau des Académies d’enseignement. Pour lui, même si les enseignants grévistes reviennent à de meilleurs sentiments, les volontaires seront recrutés pour combler le vide dans les zones où les écoles sont fermées et où il y a une insuffisance de pédagogues.

Selon nos informations, une rencontre était prévue mardi après-midi à la Primature avec les responsables du CNPV et du CS-IFM pour discuter des clauses de la convention de partenariat portant sur l’offre de services des volontaires nationaux au ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Au niveau de l’Académie d’enseignement Bamako-rive gauche, on pouvait constater hier que le dépôt des dossiers de candidatures a bel et bien débuté. Même si ce n’était pas la grande affluence puisque seulement une dizaine de candidats étaient sur place.
Il est utile de préciser que sous l’impulsion du Premier ministre, Dr Boubou Cissé, la direction générale du Centre national de promotion de volontariat au Mali (CNPV) a annoncé, le 27 janvier dernier, l’ouverture du recrutement de 15.300 enseignants pour une durée de six mois. Les enseignants retraités au cours des deux années précédentes (2018 et 2019) et aptes à enseigner peuvent aussi faire acte de candidature.

Sidi Y. WAGUÉ

Laisser une réponse