Recyclage des déchets plastiques : Trois projets des jeunes récompensés par R’PLAST

0
205

Le concours a enregistré 135 candidatures

R’Plast intervient dans notre pays dans le but de protéger l’environnement contre les effets néfastes de la prolifération des déchets plastiques. De ce fait, il contribue à la valorisation des activités liées à la transformation des bouteilles en plastique, à la création d’une économie circulaire et au recyclage du plastique dans le but de vaincre la pollution de l’environnement. C’est ainsi que R’Plast a, en partenariat avec la Jeune chambre internationale (JCI) Bamako Élite et la Société des eaux minérales au Mali, organisé un concours de startups à l’intention des jeunes porteurs de projet. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée samedi dernier au gouvernorat du District de Bamako, sous la présidence de sa directrice générale, Béatrice Roby.

Le premier prix a été remporté par Alassane Cissé et Mahamadoun Traoré pour leur projet intitulé «Sanuva». Ils ont reçu une enveloppe de 10 millions de Fcfa. Le projet «Sanuva» porte sur le recyclage des déchets plastiques pour la confection des fournitures scolaires et bureautiques. «C’est une fierté et une reconnaissance du travail de mon équipe. Je suis très ému que nous ayons gagné ce premier prix. J’encourage les autres jeunes de continuer à travailler pour la réalisation de leurs projets», a confié Mahamadoun Traoré, avec un large sourire aux lèvres.

Le deuxième prix, d’un montant de 5 millions de Fcfa, est allé à Moussa Seydou Konaté et Fadimata Samounou du projet «Poubelle Verte» qui consiste à transformer les bouteilles minérales en poubelles. D’une valeur de 2.500.000 Fcfa, le troisième prix a été décerné à Mamadou Tamboura, Mohamed Lamine, Oussei Diawara et Bakary Tamboura qui ont présenté le projet «TP Mobile». Ce projet consiste à transformer des bouteilles plastiques en fils d’imprimante 3D en dalles et en cottes. Tous les trois lauréats sont des jeunes sortants de nos universités.

Beatrice Roby a expliqué qu’à travers ce concours, sa structure souhaite faire apprendre à plusieurs personnes l’utilité des déchets plastiques. «Il faut que les gens sachent que les déchets plastiques servent à quelque chose. Il faudra que chacun de nous les valorise d’abord chez soi, en initiant des activités génératrices liées à la gestion de ces déchets», a-t-elle déclaré. La directrice a rappelé que le projet R’Plast, démarré depuis mars dernier, a enregistré 135 candidatures. Sur les 11 dossiers présélectionnés, 3 ont été retenus.

La JCI Bamako Élite fait de la promotion des jeunes son cheval de bataille depuis fort longtemps. Le but étant de contribuer durablement au développement de l’économie nationale. Son président Mahamane Yattara a félicité les trois lauréats pour avoir présenté de bons projets.

Fadi CISSÉ

Laisser une réponse