Résultats provisoires du 1er tour des élections législatives : Un taux de participation de 35,73%

0
1070

Le nombre total de listes pour ce 1er tour était de 547 pour 1.417 candidats, dont 430 femmes

Le constat général qui ressort des résultats proclamés hier par le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation est qu’à l’exception des régions du septentrion, le scrutin n’a pas mobilisé dans le reste du pays

Le contexte sécuritaire et la psychose provoquée par la pandémie du coronavirus auront plombé le taux de participation du 1er tour des élections législatives du 29 mars dernier qui s’établit à 35,73%.
Sur 7.663.464 électeurs inscrits, il y a eu 2.738.428 votants. Ces chiffres ont été annoncés hier par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah, lors de la proclamation des résultats provisoires du scrutin.
Le ministre Bah a rappelé que c’est en exécution de la résolution n°1 du Dialogue national inclusif (DNI) et conformément aux dispositions de la loi électorale que le collège électoral a été convoqué par le décret 2020-0010-P-RM du 22 janvier 2020 le 29 mars 2020, pour le 1er tour et le 19 avril pour le second tour sur toute l’étendue du territoire national afin d’élire les députés à l’Assemblée nationale.
Selon lui, le 1er tour s’est, dans l’ensemble, déroulé normalement sur toute l’étendue du territoire. «Les bureaux de vote ont ouvert pour la plupart à 8 heures pour fermer à 18 heures. Cependant, pour diverses raisons, certains bureaux n’ont pu ouvrir, alors que d’autres, après l’ouverture du scrutin, n’ont pu fonctionner», a-t-il déploré, précisant que sur un total de 22.147 bureaux de vote, 797 sont restés fermés. Ce qui représente 208.508 électeurs, soit 3% du corps électoral.

D’après Boubacar Alpha Bah, le taux de participation constitue encore un défi à relever pour notre démocratie.
En dépit de la campagne de sensibilisation, de tout le dispositif de prévention contre le Covid-19 et le déploiement des forces de défense et de sécurité pour la sécurisation du scrutin, a-t-il indiqué, le taux de participation s’établit pour ce 1er tour à 35,73%. «Nonobstant le fait que ce taux reste dans les fourchettes que nous avons connues pour les élections législatives organisées depuis 1992, des efforts doivent être fournis pour l’améliorer car il y va de la crédibilité de la démocratie malienne».
Selon le ministre de l’Administration territoriale de la Décentralisation, le nombre total de listes pour ce 1er tour était de 547 pour 1.417 candidats, dont 430 femmes. Cela représente un taux de 30% pour les femmes et 70% pour les hommes.
Le nombre d’électeurs inscrits, a-t-il ajouté, est de 7.663.464 pour 22.147 bureaux de vote, alors que le nombre de votants à l’issue du scrutin, est de 2.738.428. Quant au nombre de suffrages exprimés, il est de 2.627.320 contre 111.108 de bulletins nuls.
Le constat général qui se dégage des résultats proclamés hier est que dans certaines circonscriptions électorales, comme Kayes, Bourem, Kidal, Tin-Essako, Abeïbara, Niafunké etc, il n’y aura pas de second tour. Aussi, à l’exception des régions du septentrion, le taux de participation est relativement bas dans la plupart des circonscriptions électorales.

Dieudonné DIAMA

Laisser une réponse