Rotary club Bamako Amitié : Au secours des personnes déplacées

0
266

                                                    Les déplacés ont bénéficié des vivres et des non vivres
Les personnes déplacées de la Région de Mopti ont fuit leur terre natale à la recherche d’un climat de quiétude et de paix. Certaines d’entre elles ont trouvé gîte et couvert au Centre Mabilé (quartier de Sogoniko) et viennent de bénéficier d’un accompagnement du Rotary club Bamako Amitié.
L’organisation humanitaire leur a fait don, mercredi, de vivres et non vivres à la faveur de la visite du gouverneur du district 9101 de Rotary club international dans notre pays. La cérémonie de remise a enregistré la participation du gouverneur du district 9101 Rotary Club international, Thomas Somé, du président Rotary Club Bamako Amitié, Ousmane Berthé, du conseiller technique au ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Abdoulaye Maïga, et des nombreux invités. Les rotariens (des hommes et des femmes) ont la main sur le cœur.
Ils s’emploient à apporter aide et assistance aux personnes les plus nécessiteuses ou à accompagner la bonne cause dans différents domaines. C’est dans cet esprit d’apporter un peu plus d’humanisme à nos compatriotes déplacés de la Venise malienne qu’ils ont décidé de leur offrir des vivres et non vivres (couvertures, habits, moustiquaires, des savons.

Ousmane Berthé a expliqué que son organisation ne pouvant pas rester indifférente au sort de ces personnes, a décidé de passer à l’action. « Sensible aux difficultés que vivent des milliers de personnes éloignées de leurs foyers, nous tenons à apporter de nos frères dogons et peuls notre témoignage, et à mettre un sourire sur les visages des enfants. Nous tenons aussi à apporter l’espoir à nos compatriotes jetés sur la route de l’exode malgré eux-mêmes », a souligné le président du Rotary Club Bamako Amitié. Il a également prié pour le retour de la paix et de la sécurité dans les différentes localités du pays. Le conseiller technique au ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté a précisé que depuis le début du conflit inter communautaire dans la Région de Mopti, le district de Bamako a enregistré 193 ménages déplacés, soit un peu plus de 700 personnes, des femmes et des enfants pour la plupart. Ce don contribuera certainement à diminuer la souffrance des déplacés et leur donnera l’espoir d’un avenir meilleur. « Ce geste que le Rotary Club international à l’habitude de faire est aussi le témoignage de votre esprit de solidarité», a conclu le conseiller technique. Thomas Somé a profité de l’occasion pour remercier nos autorités politiques et administratives pour l’accompagnement du Rotary et des rotariens du Mali dans l’accomplissement de leur sacerdoce.
Il a témoigné de sa reconnaissance à ses collègues rotariens du Mali pour les actes posés qui intègrent les priorités de leur organisation humanitaire internationale. M. Somé a aussi expliqué qu’il est demandé en tant que rotarien de faire œuvre utile, de donner du sourire à ceux qui en ont besoin, d’œuvrer à atténuer la souffrance des personnes en détresse.
Les bénéficiaires ont salué la solidarité du Rotary et remercié les généreux donateurs pour l’attention portée sur leurs conditions.

Siné S. TRAORE

Entrepreneuriat en Afrique : LE PNUD S’ASSOCIE à LA FONDATION TONY ELUMELU POUR AUTONOMISER 100.000 JEUNES

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Réseau mondial des Nations unies pour le développement, s’est associé à la Fondation Tony Elumelu-la plus importante agence de philanthropie africaine dédiée à l’autonomisation des jeunes entrepreneurs-afin de former, encadrer et financer 100.000 jeunes entrepreneurs en Afrique sur une période de 10 ans dans le cadre de la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).
Grâce au partenariat, les candidats sélectionnés recevront chacun un capital de démarrage non remboursable d’un montant maximum de 5000 dollars, un accès à des mentors, une formation commerciale de 12 semaines et des opportunités de réseautage. Ils rejoindront les 3051 bénéficiaires de la cohorte 2019 précédemment annoncés dans le cadre du programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu.
Source : PNUD

Laisser une réponse