Sécurité alimentaire et nutritionnelle : Des besoins évalués à 22 milliards de fcfa

0
336

Le stock national de sécurité alimentaire et la pandémie du coronavirus étaient hier au cœur d’une rencontre de haut niveau à laquelle a pris part le Premier ministre, Dr Boubou Cissé. C’était en présence de plusieurs membres du gouvernement ainsi que des partenaires techniques et financiers (PTF). Cette rencontre à huis clos a permis au chef du gouvernement de faire le point des besoins en sécurité alimentaire et nutritionnelle à l’intention des PTF. Il a aussi été question des mesures prises dans le cadre de la prévention du coronavirus par le ministère de la Santé et des Affaires sociales.
En ce qui concerne le stock national de sécurité alimentaire, les besoins s’élèvent à 56.000 tonnes de céréales, 16.000 tonnes d’aliment bétail et quelques centaines de tonnes de semences pour une valeur de 22 milliards de Fcfa sur lesquels l’État a mobilisé 15 milliards, a précisé le ministre de l’Agriculture, au sortir de la séance. Moulaye Ahmed Boubacar a expliqué ces besoins par un certain nombre de contraintes auxquelles la campagne agricole a fait face.
Il s’agit, en l’occurrence des attaques d’oiseaux granivores dans la zone sahélienne, de l’insécurité, des inondations et de l’installation tardive des pluies. «Nous avons combattu les oiseaux granivores ainsi que la chenille légionnaire. Ce sont ces contraintes qui ont fait que nous n’avons pas pu atteindre nos objectifs, malgré un bilan acceptable», a-t-il expliqué.
Le ministre de l’Agriculture a ajouté ensuite qu’à cause de l’insécurité, beaucoup de nos producteurs ont dû quitter leurs terroirs. « Ce sont des bouches à nourrir en plus, il faut améliorer le niveau de la production dans ces zones», a recommandé le ministre Moulaye Ahmed Boubacar. «Ces contraintes amènent le gouvernement à prendre des mesures urgentes. C’est vrai que le bilan de la campagne précédente est bon, mais il y a des poches qui nous interpellent aujourd’hui au centre et au nord du pays, dans la zone sahélienne», ajoutera-t-il.
Le ministre de l’Agriculture a espéré que les PTF ont bien compris les problèmes soulevés. Il a annoncé qu’une réunion sur le stock national de sécurité alimentaire sera organisée. Le commissariat à la sécurité alimentaire et tous les acteurs impliqués dans le système alimentaire et nutritionnel y seront conviés. « Nous allons nous retrouver et des dispositions vont être prises pour que le pays puisse rester debout et faire face à la situation alimentaire et nutritionnelle», a-t-il promis.

Khalifa DIAKITÉ

Laisser une réponse